Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 12:13

Suisse Près de la moitié des trains ne sont pas à l'heure

Une étude faite par la presse dominicale révèle que 40% des trains n'ont pas été ponctuels au mois de juin.

La plupart des trains à grande vitesse ont eu au moins trois minutes de retard.

La plupart des trains à grande vitesse ont eu au moins trois minutes de retard. Image: Capture d'écran// DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le trafic ferroviaire suisse, jusqu'à 40% des trains circulant sur les axes principaux n'ont pas été ponctuels le mois dernier, rapporte la SonntagsZeitung, se basant sur une évaluation établie par la plate-forme privée puenktlichkeit.ch.

En Suisse, un train est considéré comme «en retard» s'il entre en gare avec au moins trois minutes de décalage par rapport à l'heure prévue. Ainsi, les voyages de Bâle à Zurich ont été retardés dans 40% des cas (357 trajets sur 891), contre 13% en sens inverse; et environ la moitié a eu plus de cinq minutes de retard. 29% des trains reliant Lausanne à Genève (136 sur 467) étaient en retard de plus de trois minutes et 21,6% de plus de cinq minutes. Dans le sens inverse, ces taux étaient respectivement de 14,3% et 9%.

La palme revient à l'axe un peu moins encombré Brig-Sion sur lequel onze trains sur les 111 qui y ont transité le mois dernier ont eu moins de trois minutes de retard et vingt-et-un moins de cinq minutes. Lors des six premiers mois de 2019, la ponctualité du trafic est restée stable à un niveau élevé selon les chiffres de l'entreprise, note un porte-parole des CFF.

Par ailleurs pour l'ex-régie fédérale, ce n'est pas le nombre de trains en retard qui compte, mais le nombre de passagers affectés. Il y a deux semaines, le 27 juin, un quart des usagers du réseau suisse - environ 315'000 personnes - sont arrivés en retard en raison de la chaleur qui avait déformé des rails. On estime à 1,26 million le nombre de personnes qui voyagent chaque jour avec les CFF.

La Commission des transports du Conseil national a inscrit les retards à son agenda. A la mi-août, les CFF devraient publier une étude sur ce dossier.

(ats/nxp)

Créé: 07.07.2019, 07h59

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.