Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:30

France Le président de l'Assemblée offense la Suisse

Le président de l'Assemblée nationale en France, Richard Ferrand, a tenu des propos insultants sur le système démocratique suisse.

Les paroles de Richard Ferrand ont peut-être dépassé sa pensée

Les paroles de Richard Ferrand ont peut-être dépassé sa pensée Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Emoi et stupeur en Suisse: l'actuel président de l'Assemblée nationale en France, Richard Ferrand, une des plus hautes personnalités de la République française, a dégommé le système de démocratie semi-directe en Suisse, lorsqu'il était président du groupe majoritaire à l'Assemblée en juillet dernier rapporte 24 Heures.

Dans cette intervention, diffusée lundi soir sur France3, Richard Ferrand a estimé que les thèmes de votations en Suisse «sont très souvent le fait de quelques cliques affairistes et de quelques lobbyistes qui, à la fin, sont d’ailleurs démasqués».

Il n'en fallait pas plus pour que Guillaume Barrazone, conseiller national et membre de l’Exécutif de la Ville de Genève, lui administre une volée de bois vert sur Twitter.

Le ton est monté lorsque Richard Ferrand a démenti et accusé le Genevois de propager des «fausses nouvelles». Problème: sa tirade a été enregistrée et Guillaume Barrazone ne s'est pas privé de la publier.

Le sujet du RIC ou référendum d'initiative citoyenne tel que réclamé par les «Gilets Jaunes» suscite des tensions des deux côtés du Jura. Le journaliste français et commentateur politique Alain Duhamel a estimé que le système de démocratie directe impliquait «un risque de tyrannie de la minorité sur la majorité». La réponse de son confrère de la RTS Romain Clivaz a au moins le mérite d'être clair.

Créé: 18.12.2018, 11h16

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse