Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 20:21

Lausanne La prison du Bois-Mermet doit être rénovée

L'établissement pénitentiaire devrait être remplacé à terme par un nouvel établissement près des EPO à Orbe (VD).

La prison du Bois-Mermet.

La prison du Bois-Mermet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au vu des altérations du bâtiment et des risques pour le personnel et les détenus, des travaux urgents de rénovation sont nécessaires. Dans ce but, le Conseil d'Etat vaudois sollicite jeudi du Grand Conseil un crédit d'étude de 400'000 francs.

Ces rénovations visent à mettre à jour les installations techniques de la prison, qui sont vétustes. Elles nécessitent la création de nouvelles places de détention modulaires.

«Durant les travaux, les détenus seront déplacés dans ces cellules modulaires dont le nombre reste à déterminer. On estime qu'elles fourniront entre 40 et 50 places», a expliqué Marco Danesi, conseiller en communication du Département des institutions et de la sécurité (DIS).

Ces nouvelles unités de détention permettront aussi de répondre au besoin actuel lié à la délinquance urbaine, en attendant la réalisation de la prison des Grands-Marais à Orbe. Une petite partie de ces cellules accueilleront la délinquance en lien avec le deal de rue, a précisé le porte-parole. (ats/nxp)

Créé: 06.12.2018, 18h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters