Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 07:08

Bâle Projet d'océanarium approuvé par le canton

La cité rhénane devrait accueillir d'ici 2024 un aquarium. Le zoo assumera les frais de 100 millions de francs.

L'océanarium comportera 40 aquariums.(Basel Zoo- Instagram)

L'océanarium comportera 40 aquariums.(Basel Zoo- Instagram)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un océanarium devrait ouvrir ses portes à Bâle en 2024. Le Grand-Conseil de Bâle-Ville a approuvé mercredi un plan de zone et un permis de construire en ce sens. Le projet doit être financé entièrement par le zoo de la cité rhénane. Opposés à la détention d'animaux, les Verts lancent un référendum.

Le projet devisé à 100 millions de francs doit voir le jour à proximité du zoo de Bâle. Il devrait comprendre 40 aquariums installés essentiellement en sous-sol. Son but: faire découvrir aux visiteurs la vie des océans et les sensibiliser aux questions environnementales.

Confrontation avec les animaux

Mercredi, ses partisans politiques ont plaidé la confrontation directe avec les êtres vivants, capable de faire changer les visiteurs dans leur comportement afin de prendre davantage soin des mers. Les députés bourgeois ont aussi souligné les effets positifs d'un tel projet pour le tourisme.

Au final, presque tous les groupes parlementaires ont soutenu le projet, approuvé par 69 «oui» contre 13 «non» et 13 abstentions. Les socialistes se sont montrés plus partagés que leurs collègues du centre et de la droite. Les Verts se sont, eux, opposés en bloc à l'océanarium, annonçant du même coup le lancement d'un référendum.

Souffrances dénoncées par les opposants

Selon le parti écologiste, montrer des animaux en captivité est un concept totalement dépassé. Protéger les animaux n'est réellement possible qu'en protégeant leur milieu naturel, estiment les Verts. Pour sensibiliser la population, la confrontation virtuelle est, aujourd'hui, suffisante. Et de dénoncer les souffrances causées aux animaux par leur acquisition et leur détention.

La Fondation Franz Weber et son association Helvetia Nostra s'oppose elle aussi au projet. Elle propose de mettre à disposition des visiteurs une fenêtre virtuelle pour observer la vie des océans.

Le zoo de Bâle entend financer son projet d'océanarium à travers une récolte de fonds. Il a réuni jusqu'à présent 57 des 100 millions de francs nécessaires. Si le parc zoologique atteint son objectif, les travaux pourraient commencer en 2021. (ats/nxp)

Créé: 17.10.2018, 16h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.