Mercredi 22 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:48

Enquête Le propriétaire du Dolder est soupçonné de fraude à la TVA

Des toiles de maître d’une valeur de 75 millions de francs auraient été importées et accrochées au mur du palace zurichois sans qu’aucune taxe ne soit perçue, selon une enquête des douanes fédérales. Les montants dus représenteraient plusieurs millions.

Le Dolder Grand, l’un des cinq-étoiles les plus réputés de Suisse.

Le Dolder Grand, l’un des cinq-étoiles les plus réputés de Suisse. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 16 avril dernier, des enquêteurs des douanes fédérales sont venus faire une perquisition au Dolder Grand, l’un des cinq étoiles les plus réputés de Suisse. Que cherchaient-ils dans le palace zurichois? Des preuves d’une fraude à la TVA par le biais d’œuvres d’art.

Le propriétaire de l’établissement, Urs E. Schwarzenbach, fait l’objet d’une enquête menée par l’administration fédérale des douanes. Selon les premiers éléments recueillis, ce milliardaire et collectionneur aurait placé dans son hôtel 45 œuvres d‘art d’une valeur d’environ 75 millions de francs. Et cela, sans payer les 8% de taxes sur la valeur ajoutée dues à l’Etat suisse.

Une galerie mise en cause

La célèbre galerie Gmurzynska, basée sur la Paradeplatz, à Zurich, fait également l’objet d’une enquête: officiellement, les toiles auraient été importées par la galerie, ce qui permet, selon la loi sur les douanes, d’échapper temporairement aux impôts. Les avocats des parties concernées n’ont pas répondu à nos sollicitations. Comme l’enquête est en cours, les douanes ne s’expriment pas sur ce cas.

Oliver Brand, chef des affaires pénales à l’Administration fédérale des douanes, constate que «la fraude aux impôts dans le domaine de l’art a fortement augmenté ces dernières années» en Suisse.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel. (Le Matin)

Créé: 07.12.2013, 22h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.