Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Suisse La protection civile pourrait durer plus

L'obligation de servir pourrait finalement être prolongée à 13 ou 14 ans. Le Conseil fédéral voudrait pallier le manque d'effectifs.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement a mis en consultation en décembre un projet visant à réduire l'obligation de servir dans la protection civile à 245 jours. Aujourd'hui, le nombre total de jours à accomplir varie selon la fonction et n'est pas limité par une loi. Selon les projets du gouvernement, le service devait durer douze ans au total.

Or pour arriver à l'effectif prévu de 72'000 personnes, il faut en recruter environ 6000 par an. Comme le Conseil fédéral le reconnaît dans sa réponse publiée jeudi à une intervention de Walter Müller (PLR/SG), ce seuil n'a pas été atteint entre 2014 et 2016. En 2017, seules 4800 personnes ont pu être recrutées.

Même avec les volontaires et l'augmentation prévue de la durée du service pour les cadres, cela ne suffira pas. Selon le gouvernement, il n'est pas possible de passer par une modification des critères médicaux pour l'aptitude à servir. Une réduction de l'effectif visé au niveau national n'est pas non plus une solution, vu que ce sont les cantons qui fixent les effectifs réglementaires.

A court terme, la seule parade est l'allongement de la durée de service. A plus long terme, le recours à des civilistes pourrait être envisagé. (ats/nxp)

Créé: 26.04.2018, 13h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.