Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 00:00

Suisse Protection du paysage: deux initiatives en vue

Alors que les Suisses se prononcent dimanche sur l'initiative contre le mitage du territoire, deux autres textes sur cette thématique sont sur le point d'être lancés.

Trop de mayens finissent en résidences de vacances, critiquent les organisations.

Trop de mayens finissent en résidences de vacances, critiquent les organisations. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sort de l'initiative des Jeunes Verts contre le mitage du territoire sera scellé dimanche dans les urnes. Mais même si le texte est refusé comme les derniers sondages le laissent envisager, les citoyens n'auront pas fini de devoir se prononcer sur l'environnement et le paysage. En effet, deux initiatives sont dans les «starting blocks» sur ces thèmes. La collecte des signatures pourrait commencer en mars déjà, annonce jeudi le Blick.

Il faut dire que le Parlement doit se pencher sur la deuxième révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT), prévue ce printemps. Et il y est notamment question de la possibilité de réhabiliter les bâtiments hors zone à bâtir. Ce qui n'est donc pas du goût des ONG actives dans la protection du paysage qui se mobilisent via deux textes.

Résidences de vacances

Le premier, baptisé «Contre le développement de la construction dans notre paysage», émane de Pro Natura, La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP), Birdlife Suisse et Patrimoine Suisse. C'est cette dernière organisation qui prépare la prise de position en vue du débat politique, selon le Blick. Elle exige dans un programme composé de 6 points de «protéger le patrimoine agricole et bâti en dehors des zones constructibles». Elle demande aussi la «protection efficace des paysages culturels de valeur» ainsi que la limitation «au strict minimum» des constructions en dehors des zones à bâtir.

L'organisation souligne qu'il y a déjà en Suisse plus de 590'000 constructions qui se situent hors des zones constructibles, dont 200'000 étables et écuries, mayens et autres Rustici, dont beaucoup ont été ou vont être transformés en résidences de vacances. Une tendance à laquelle les initiants veulent mettre un terme.

Protection du patrimoine dans la Constitution?

Une deuxième initiative devrait être lancée, toujours sur ce thème. Selon le Blick, elle viserait l'article constitutionnel relatif à la protection de la nature et du patrimoine. Aujourd'hui, ce sont les cantons qui en sont responsables. Hic: tous ne prennent pas au sérieux ce mandat, critique Patrimoine Suisse. Qui estime donc que Berne doit également avoir son mot à dire, notamment via les inventaires fédéraux en la matière que l'organisation souhaite rendre contraignants.

N'est-ce pas un peu beaucoup après le vote sur l'initiative contre le mitage de dimanche? Le secrétaire général de Patrimoine Suisse, Adrian Schmid, n'est pas de cet avis. «L'initiative des Jeunes Verts se réfère au domaine des constructions, celle des associations environnementales au domaine du non bâti», explique-t-il. «Dans la perspective de la révision de la loi sur l'aménagement du territoire, c'est donc le bon moment.»

Créé: 07.02.2019, 11h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.