Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 07:36

Zurich Proxénète coupable d'avoir tué son futur bébé

Un proxénète a provoqué la fausse couche d'une prostituée, qui attendait son enfant, en lui marchant sur le ventre.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 45 ans a été reconnu coupable d'avoir forcé deux femmes à se prostituer entre 2009 et 2011 et d'avoir causé une fausse couche chez l'une d'elles en lui marchant sur le ventre. Le tribunal de district de Zurich l'a condamné vendredi à trois ans et huit mois de réclusion.

Le juge a estimé au moment de rendre son jugement que la violence envers la prostituée qui portait l'enfant du proxénète était une «démarche brutale et sans scrupule» et témoignait d'un «mépris extrême envers l'embryon».

Le prévenu, un ressortissant hongrois, devra en outre payer 16'000 et 8000 francs de dommages à ses deux victimes. L'homme a déjà effectué 539 jours de prison de manière anticipée.

Il était également accusé de trafic d'êtres humains, mais a été acquitté de cette charge. Il a nié toutes les accusations, affirmant qu'il ne faisait qu'assurer la sécurité des deux femmes. (ats/nxp)

Créé: 17.03.2017, 17h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.