Mercredi 17 octobre 2018 | Dernière mise à jour 00:04

Santé Qualité hospitalière: le Valais passe à la pratique

L'Hôpital du Valais (HVS) a amélioré la sécurisation de l'administration des médicaments, la prise en charge des infarctus ou la lutte contre la cybercriminalité.

Le directeur général Eric Bonvin a présenté les nouvelles étapes du développement de L'Hôpital du Valais (HVS)

Le directeur général Eric Bonvin a présenté les nouvelles étapes du développement de L'Hôpital du Valais (HVS) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Hôpital du Valais (HVS) passe à la pratique en matière de qualité hospitalière. Depuis 2012, il s'est attaché à identifier les problèmes. Il s'est engagé dans une phase d'actions l'an dernier.

L'analyse des problèmes depuis 2012 a permis de mettre en place un système de gestion permanent des indicateurs de problèmes, a expliqué le directeur général de l'HVS Eric Bonvin mardi lors de la présentation du rapport qualité 2017. «C'est devenu une sorte de routine de l'hôpital», a-t-il dit.

La nouvelle phase est celle de l'action. Une série de processus a ainsi été mise en oeuvre l'an dernier pour éviter que des problèmes ne se reproduisent. La sécurisation de l'administration des médicaments, la prise en charge des infarctus ou la cybercriminalité font désormais l'objet de tels processus.

Pionnier

L'Hôpital du Valais fait même oeuvre de pionnier en matière de sécurisation de l'administration de médicaments. Depuis le début de l'année, il mène un projet pilote pour identifier les situations à risques.

Concrètement, lorsqu'un médecin prescrit un médicament, il l'inscrit dans le dossier informatisé du patient. Un logiciel compare le médicament avec d'autres données du patient comme son âge, son poids ou d'autres thérapies en cours.

Si une situation à risques est détectée, le pharmacien en est informé. S'il juge l'alerte pertinente, il prend contact avec le médecin pour proposer des adaptations. L'HVS est le premier hôpital en Europe à mettre en fonction ce logiciel.

Meilleure coordination

L'hôpital a ainsi développé une filière clinique pour une prise en charge interdisciplinaire des infarctus. Ce plan de soins inclut tous les intervenants avant et après le geste technique. L'intervention est mieux coordonnée. Le personnel impliqué en retire davantage de satisfaction et les patients sont à 96% très satisfaits de la prise en charge.

Les résultats positifs de cette filière clinique vont déboucher sur d'autres programmes du même type. Des plans de soins sont actuellement développés pour les accidents vasculaires cérébraux et pour les arrêts cardio-respiratoires.

Actuellement, l'HVS passe du stade de la réaction à celui de la prévention. Les signes montrent que la culture de la sécurité devient l'affaire de chacun. Et c'est là un des objectifs de la direction. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2018, 13h25

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.