Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:32

Photographie Quand les animaux sauvages colonisent Zurich la nuit

Une association zurichoise met en ligne les photos d'animaux sauvages qui se baladent en ville la nuit. Si les renards sont bien représentés, un autre mammifère est aussi toujours plus visible. Découvrez lequel...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les appareils photos nocturnes à déclenchement automatique se sont popularisés et les particuliers les mettent désormais volontiers dans leur jardin. Ils témoignent aussi de la présence en ville d'une faune plutôt sauvage d'habitude.

L'association zurichoise Stadtnatur collecte les photos de cette vie sauvage et organise pour la première fois une exposition des clichés pris par les amateurs. Ces images ont été prises en juin et octobre.

Plus de blaireaux, moins de hérissons

Si la visite des renards est connue de longue date, c'est surtout la forte proportion de blaireaux qui surprend Sandra Gloor, responsable du projet. «Bien plus que prévu», a-t-elle expliqué dans le Tages-Anzeiger du 20 novembre.

Elle suppose qu'à l'instar des renards, ces animaux viennent chercher de la nourriture dans les poubelles. Sandra Gloor estime ainsi la population de blaireaux entre 150 et 200 en ville de Zurich.

La responsable s'inquiète en revanche de la quasi-disparition des hérissons en milieu urbain, rappelant qu'ils étaient beaucoup plus nombreux dans les années 90. Elle pense que la densification de la ville est responsable de leur exode.

(nxp)

Créé: 20.11.2014, 12h03

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.