Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 06:36

Fribourg Des radars flambant neufs traqueront les chauffards

La police fribourgeoise renforce son dispositif dédié à la sécurité routière avec deux radars nouvelle génération.

Ces radars sont «capables de fonctionner de manière autonome durant plusieurs jours» selon la police fribourgeoise.

Ces radars sont «capables de fonctionner de manière autonome durant plusieurs jours» selon la police fribourgeoise. Image: DR/Police fribourgeoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale fribourgeoise déploiera deux nouveaux radars semi-stationnaires d'ici à la fin novembre. Ces nouveaux appareils seront principalement placés à l'intérieur des localités.

Ces radars sont «équipés des technologies les plus récentes et capables de fonctionner de manière autonome durant plusieurs jours», a indiqué la police fribourgeoise vendredi.

L'amélioration de la sécurité des piétons est particulièrement visée par ces nouveaux appareils qui seront placés de manière visible à l'intérieur des localités, mais également dans les zones 30 km/h et dans celles de rencontre.

Depuis le début de cette année, sur 12 millions de conducteurs contrôlés, 79'000 ont été mesurés à une vitesse excessive dans le canton de Fribourg. Pour 26 d'entre eux, la procédure Via sicura a été appliquée, a ajouté la police. (ats/nxp)

Créé: 22.11.2019, 09h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.