Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 17:50

Zoo Les raisons de la mort du bébé éléphant à Zurich dévoilées

L'éléphanteau décédé au zoo a succombé d'une blessure probablement provoquée par sa famille lorsqu'elle s'est réunie à sa naissance.

Début février, la femelle Indi, âgée de 34 ans, a mis bas le petit Umesh. Une troisième naissance est attendue pour le début de l'été.

Début février, la femelle Indi, âgée de 34 ans, a mis bas le petit Umesh. Une troisième naissance est attendue pour le début de l'été. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les faits remontent à la nuit du 4 au 5 avril. La femelle Farha y avait mis au monde son deuxième petit. Les gardiens du zoo ont toutefois trouvé ce dernier mort au petit matin.

La petite femelle a succombé à cause d'une blessure à la tête. Telle est la conclusion de l'institut de pathologie vétérinaire de Zurich. Il a probablement été blessé lorsque sa famille s'est réunie à sa naissance. Les parents de la petite femelle sont Farha et Thaï, âgés tous deux de 15 ans.

Il s'agissait de la deuxième naissance de l'année chez les éléphants zurichois. Début février, la femelle Indi, âgée de 34 ans, a mis bas le petit Umesh. Une troisième naissance est attendue pour le début de l'été.

Une amélioration de l'installation envisagée

Dans le parc aux éléphants du zoo de Zurich, les pachydermes mettent bas leurs petits sans intervention humaine. Jusqu'à présent, les naissances s'étaient toujours bien déroulées. L'institution va évaluer si l'installation inaugurée en 2014 peut être améliorée sur ce plan, écrit le zoo mercredi. (ats/Le Matin)

Créé: 13.05.2020, 14h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.