Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 19:26

Détresse Comment rapatrier Ethan, 21 ans, bloqué en Papouasie?

Parti naviguer avec un ami dans les îles merveilleuses de Papouasie, un jeune Genevois se retrouve coincé à Rabaul. Aucune solution de rapatriement ne se dessine.

Ethan Ohayon est parti avec un ami australien il y a cinq mois pour visiter la Papouasie et ses îles. Aujourd'hui, il se retrouve coincé. Tous les efforts pour le rapatrier sont restés vains.

Ethan Ohayon est parti avec un ami australien il y a cinq mois pour visiter la Papouasie et ses îles. Aujourd'hui, il se retrouve coincé. Tous les efforts pour le rapatrier sont restés vains. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Hier vers midi, Etha Ohayon a publié sur sa page Facebook un appel au secours: «Après 5 mois d'expédition en Mélanésie dans les îles les moins visitées du monde, nous sommes arrêtés comme le reste du monde avec une impossibilité de rentrer en Australie ou en Suisse.» Le jeune Genevois de 21 ans est parti à l'aventure dans ce coin du monde avec un ami australien l'année dernière, alors que rien ne laissait évidemment présager de ce qui allait suivre.

A Rabaul

Sa marraine Véronique Ohayon et sa famille ont essayé de lui trouver une solution de rapatriement, en vain pour l'instant: «Depuis dix jours, note-t-elle, Ethan et son ami ont amarré leur bateau à Rabaul, un petit port de Papousie-Nouvelle-Guinée». A sa connaissance c'est le seul ressortissant helvétique qui est en rade là-bas.

Un taux de criminalité élevée

A cause du coronavirus, la Papouasie a fermé ses aéroports et les deux aventuriers sont bloqués et dorment dans leur bateau: «Nous avons essayé d'appeler le DFAE, explique sa marraine. Ethan a appelé l'ambassade de Suisse, qui est en Australie, où on lui a dit qu'il pouvait garder un contact téléphonique quotidien. Mais ce n'est pas une solution. Le corona fait peur, mais là-bas il y a surtout un taux très élevé de criminalité et le système de santé est inexistant.»

Visa annulé

Ethan avait un visa pour entrer en Australie, mais il a été annulé à cause de la pandémie. Même son ami qui a un passeport australien semble avoir des difficultés à rentrer. Sa marraine est pour l'instant sans solution pour le tirer d'affaire: «On comprend que c'est compliqué pour tout le monde. Mais pour lui, il n'y a rien qui se passe. On a contacté le DFAE, les ambassades, la Rega, des compagnies d'aviation privées, mais on ne trouve aucune solution.»

Saison des ouragans

Pour un temps indéterminé, les avions ne peuvent plus atterrir en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les deux navigateurs avaient l'intention d'utiliser leur bateau pour aller en Australie, mais en ce moment, c'est la saison des ouragans. Et de toute façon, ils n'osent plus bouger du port de Rabaul à cause de la situation qui s'est dégradée.

Eric Felley

Créé: 30.03.2020, 16h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.