Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 21:31

Incident Des rats ont privé Bienne de courant

Certains quartiers du centre-ville ont connu une panne d'électricité. Les rongeurs avaient pénétré dans une station transformatrice où ils ont provoqué un court-circuit.

Pas d'électricité dans certaines parties du centre ville de Bienne mardi après-midi. Maintenant on sait pourquoi.

Pas d'électricité dans certaines parties du centre ville de Bienne mardi après-midi. Maintenant on sait pourquoi. Image: Twitter/dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La coupure de courant a été constatée aujourd'hui à 13h48, dans une partie du centre-ville de Bienne. «La clientèle d’un périmètre allant de la place Centrale à la rue du Marché-Neuf était concernée», précise Energie Service Bienne (ESB). Motif: deux rats se sont introduits dans une station transformatrice!

Les rongeurs n’ont pas utilisé leur dentition, mais leur corps: «Les deux animaux ont déclenché le mécanisme de protection du réseau moyenne tension dans une station transformatrice lorsqu’ils ont touché des éléments sous tension», précise ESB. Ils n'ont pas survécu.

Plusieurs stations

De fait, l’approvisionnement de plusieurs stations transformatrices s’est interrompu, vu qu'un court-circuit enclenche un programme qui débranche une partie du réseau. Dès 14h22, les spécialistes d’ESB ont commencé progressivement de remettre en service la partie concernée du réseau. L’ensemble de la clientèle était de nouveau approvisionnée en courant à 15h15.

Pour les commerçants, 87 minutes, c’est long: «C’est un gros problème pour les réfrigérateurs et les congélateurs. Les caisses enregistreuses ne fonctionnent plus», commente Martin Kamber, directeur du marketing et de la vente à ESB.

Génératrice ou batterie

Dans une zone à grande densité de commerces, les restaurateurs et les coiffeurs étaient aussi lésés. «Les banques comme les hôpitaux disposent leur génératrice ou de batteries autonomes», précise Martin Kamber.

«Nous prions les personnes concernées de nous excuser pour les désagréments subis», indique ESB, mais il n’est pas question de dédommagements: «Notre responsabilité financière n’est pas engagée par les conditions générales. Conclure une assurance pour un tel risque est impossible», précise Martin Kamber.

Stations ventilées

Ne peut-on pas sécuriser les stations transformatrices en les rendant étanches? «Non: elles doivent être ventilées et il en existe une centaine, dans et hors des bâtiments», précise Martin Kamber.

Difficile dans ces conditions d’empêcher une souris de toucher des éléments sous tension.

Créé: 16.10.2018, 18h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.