Lundi 20 novembre 2017 | Dernière mise à jour 08:31

Nucléaire Gösgen redémarre après un arrêt d'urgence

Une diode défectueuse a causé samedi soir l'arrêt d'urgence du réacteurs de la centrale nucléaire de Gösgen (SO)e. Aucune radioactivité ne s'est échappée lors de cet incident.

Les responsables de la centrale ont immédiatement signalé l'incident à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Les responsables de la centrale ont immédiatement signalé l'incident à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Image: Keystone

Galerie Photos

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'état de la centrale nucléaire est sûr, a précisé la société exploitante, Kernkraftwerk Gösgen-Däniken SA. La diode défectueuse a déclenché un faux signal d'alerte vers 18h30, ce qui a rapidement conduit à l'arrêt du réacteur.

Les responsables de la centrale ont aussitôt signalé l'incident à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Une fois la diode défectueuse remplacée et les systèmes de sécurité contrôlés, la production d'électricité a pu reprendre normalement. Dimanche à 4h45, le réacteur a repris son activité de manière normale.

(ats/nxp)

Créé: 01.07.2012, 07h46


Sondage

Pour vous, les cadeaux de Noël se font...






Sondage

Faut-il lever l’interdiction d’adopter faite aux homosexuels?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.