Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 14:09

Bâle La réalité virtuelle s'invite dans les salles d'opération

A l'hôpital universitaire de Bâle, les médecins peuvent se préparer pour une intervention grâce à un casque 3D. La technologie suscite un intérêt mondial.

Image: Hôpital universitaire de Bâle

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le monde du jeu, le casque de réalité virtuelle est une réalité. Il fait désormais son entrée en médecine. La technologie présente en effet de nombreux avantages, notamment pour les chirurgiens qui doivent se préparer pour une intervention, écrit mardi «20 Minuten». Le journal précise que l'Hôpital universitaire de Bâle est le premier hôpital de Suisse où les chirurgiens peuvent se préparer en ayant recours à la réalité virtuelle.

Depuis le début de l'année, des interventions complexes à la colonne vertébrale ou au niveau du cerveau peuvent être minutieusement répétées grâce à un casque et aux images 3D du patient. Le logiciel qui rend tout cela possible s'appelle SpectroVR. Il a été développé par une équipe organisée autour du professeur Philippe Cattin, du Département d'ingénierie biomédicale, soutenu par l'Uni de Bâle tout comme l'hôpital universitaire.

«Rendre les opérations plus sûres»

Le logiciel permet de transformer, en temps réel, les informations d'un scanner en images trois-dimensionnelles. Lorsque le médecin met ensuite son casque de réalité virtuelle, il peut naviguer en trois dimensions à travers le corps des patients. «Plonger dans un cerveau permet d'observer la partie malade de tous les côtés et de mieux la comprendre. Cela rend les opérations plus sûres et plus courtes», explique le neurochirurgien Raphael Guzman.

A en croire un récent rapport publié dans la «Gazzetta», le magazine des collaborateurs de l'hôpital universitaire de Bâle, des cliniques du monde entier s'intéresseraient à cette technologie. Actuellement, deux pièces en chirurgie et deux pièces en radiologie disposent du casque de réalité virtuelle. Deux salles à l'hôpital pédiatrique universitaire et deux salles de la clinique de l’œil devraient suivre.

Créé: 17.07.2018, 16h07

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.