Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:59

Rebelote Schmidheiny face à la justice pour un «Eternit bis»

La défense du milliardaire suisse Stephan Schmidheiny a demandé jeudi l'annulation du procès «Eternit bis» dans l'affaire des morts de l'amiante.

Beaucoup réclament «justice» au procès Eternit bis à Turin.

Beaucoup réclament «justice» au procès Eternit bis à Turin. Image: Keystone

Galerie photo

Schmidheiny, les procès Eternit

Schmidheiny, les procès Eternit En juin 2013, l'entrepreneur suisse Schmidheiny avait été condamné en appel à 18 ans de prison. Il avait été acquitté en novembre 2014. C'est le deuxième procès pour le décès de 258 personnes entre 1989 et 2014.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans cette seconde procédure, M. Schmidheiny est accusé «du même comportement que durant le premier procès. Ceci est inacceptable du point de vue de notre système de garantie», a affirmé l'avocat Guido Carlo Alleva au cours d'une audience préliminaire à Turin.

La défense de l'industriel suisse invoque le principe du «ne bis in idem», un principe classique de la procédure pénale selon lequel nul ne peut être poursuivi ou puni pénalement à raison des mêmes faits.

Faits prescrits

Stephan Schmidheiny est l'unique accusé du procès «Eternit bis». Il est accusé d'homicide volontaire et aggravé pour le décès de 258 personnes entre 1989 et 2014 dans les régions où se trouvaient des usines d'amiante du groupe Eternit S.p.A. Gênes, dont il était un des principaux actionnaires.

En juin 2013, le magnat zougois avait été condamné en appel à 18 ans de prison pour le décès de près de 3000 personnes dans les usines du groupe transalpin. Mais la Cour de cassation avait annulé ce verdict en novembre 2014 et acquitté l'accusé, jugeant les faits prescrits. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2015, 14h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.