Samedi 28 mars 2020 | Dernière mise à jour 16:26

Canton du Tessin Début du compte à rebours pour le tunnel du Ceneri

À un an de l'ouverture «historique» du tunnel de base du Ceneri, le patron des CFF et les autorités tessinoises étaient à Lugano dimanche pour lancer la dernière ligne droite.

Le patron des CFF Andreas Meyer a lancé le compte rebours de l'ouverture du tunnel.

Le patron des CFF Andreas Meyer a lancé le compte rebours de l'ouverture du tunnel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les CFF et le gouvernement tessinois ont donné le coup d'envoi dimanche du compte à rebours à 363 jours avant la mise en service du tunnel de base du Ceneri. A cette occasion, le maire de Lugano a réclamé de meilleures liaisons vers l'Italie.

La «ville du Tessin»

Le tunnel, long de 15,4 kilomètres, doit être mis en service le 13 décembre 2020. Un premier train doit partir à 06h03 en direction du nord. Pour lancer le compte à rebours, le patron des CFF Andreas Meyer et le président du Conseil d'Etat tessinois Christian Vitta ont baptisé dimanche un train de la nouvelle flotte Giruno du nom de «Ceneri 2020».

Christian Vitta a qualifié l'ouverture du tunnel de «moment historique» pour le canton. En rapprochant Lugano, Locarno et Bellinzone, cet ouvrage donnera naissance à la «ville du Tessin», a-t-il souligné. Il changera la vie des Tessinois - pour les pendulaires comme pour les loisirs.

A ses côtés, Andreas Meyer a affirmé que son rêve devient réalité. Mais il y a encore beaucoup à faire: les CFF sont actuellement «dans un creux» avec plus d'une vingtaine de chantiers en cours rien que dans le canton du Tessin. Mais dans une année, ils seront au sommet au soleil, a-t-il imagé.

Trop long pour aller à Milan

Tout en se félicitant du rapprochement avec le nord, le maire de Lugano Marco Borradori a apporté un bémol, en jugeant absurde qu'il faille encore plus d'une heure pour aller à Milan. «A l'avenir, ce sera presque plus long que d'aller à Zurich», a-t-il dit, tout en reconnaissant «exagérer un peu».

L'édile luganais a exigé que des progrès techniques soient faits aussi en direction du sud: il faut deux heures pour aller de Lugano à l'aéroport de Milan-Malpensa, c'est un problème, a-t-il souligné.

La mise en service du tunnel de base du Ceneri mettra Zurich à deux heures de Lugano et à trois heures 17 de Milan. C'est neuf à treize minutes de moins qu'actuellement. L'objectif est de réduire le temps de parcours Zurich-Milan à trois heures et deux minutes, précisent les CFF dans un communiqué. La transition dynamique sera nécessaire à Chiasso pour l?assurer: elle rendra superflu l?arrêt à la frontière pour changer de pantographe.

C?est toutefois le trafic régional qui va connaître l'élan le plus considérable. Les temps de parcours entre Lugano et Bellinzone seront réduits d'un quart d'heure et ceux entre Locarno et Lugano d?environ 25 minutes. «Il en résultera une forme de RER qui rapprochera les bassins de population les plus importants du canton», écrivent les CFF.

Offrir plus de places

Il reste encore de nombreux défis à relever avant l'ouverture du nouveau tunnel: poursuivre les travaux sur la rive est du lac de Zoug, coordonner les trafics voyageurs international et national et offrir suffisamment de places assises à bord des trains, en particulier pendant les périodes de vacances et aux heures de grande affluence.

Il faudra également achever le corridor de quatre mètres qui confère aux tunnels des gabarits plus hauts. Ce qui permettra le passage de trains de marchandises de capacités supérieures et de trains de passagers à deux étages sur l?axe nord-sud. Malgré ces défis, les CFF se disent convaincus de pouvoir terminer ces diverses étapes conformément au calendrier.

Achèvement des NLFA

La mise en service du tunnel de base du Ceneri marquera l'achèvement des nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA). Pour faire face à l'accroissement prévu de la fréquentation estimé à 30% et à l?augmentation du nombre de liaisons qui en résulte, la compagnie ferroviaire binationale TILO (Treni regionali Ticino Lombardia) prévoit d?étendre son propre parc de véhicules. Les CFF vont de leur côté former une quarantaine de mécaniciens en 2020 (ats/nxp)

Créé: 15.12.2019, 17h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.