Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:12

Canton du Jura Recours rejeté contre les projets de géothermie

Le Tribunal fédéral a rejeté tous les griefs des habitants de Haute-Sorne dans le Jura contre un projet de géothermie profonde.

Une centrale de géothermie d'une puissance maximale de 5 mégawatts est prévu à Haute-Sorne (JU).

Une centrale de géothermie d'une puissance maximale de 5 mégawatts est prévu à Haute-Sorne (JU).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal fédéral a rejeté le recours déposé par des habitants de la commune de Haute-Sorne (JU) contre un projet de géothermie profonde. La centrale prévue devrait fournir de l'électricité à 6000 ménages.

Le projet peut maintenant démarrer après qu'une initiative contre cette forme d'énergie a été invalidée par le Tribunal administratif du canton du Jura. Dans un arrêt publié jeudi, le Tribunal fédéral a rejeté tous les griefs des habitants de Haute-Sorne. Il a estimé que le projet ne constitue pas une atteinte à la garantie de la propriété et ne nécessite pas une concession.

Les recourants avançaient aussi que le Tribunal cantonal du Jura n'était pas entré en matière sur la perte de valeur des immeubles entraînée par le projet. Pour Mon Repos, un tel examen n'a pas sa place dans la procédure d'autorisation attaquée.

Jusqu'à 5000 mètres sous terre

Geo-Energie Suisse SA prévoit de construire à Haute-Sorne une centrale d'une puissance maximale de 5 mégawatts. Avant les premiers sondages, un système de surveillance sismique devra être installé.

Le procédé retenu par la société repose sur un réseau de fissures créé par stimulation hydraulique dans des couches cristallines. Il rend les roches perméables à l'eau à des profondeurs de 4000 à 5000 mètres et permet de récupérer la chaleur régnant à ces niveaux.

Le risque de tremblement de terre a été jugé acceptable par les autorités jurassiennes. Des dommages importants aux bâtiments sont exclus. En revanche, des dégâts mineurs aux maisons pourraient survenir (arrêt 1C_46/2017 du 21 novembre 2018) (ats/nxp)

Créé: 13.12.2018, 12h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.