Lundi 27 janvier 2020 | Dernière mise à jour 09:03

Suisse Les recrues se font livrer gratis bière et friandises

Les jeunes soldats en formation n'hésitent pas à écrire à de grandes entreprises pour recevoir nourriture et bière. Au grand dam de l'armée.

Près de 12'000 recrues ont entamé leur école lundi.

Près de 12'000 recrues ont entamé leur école lundi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près de 11'600 recrues, dont 171 femmes, ont commencé leur école de recrue lundi. Et pour que tout se passe pour le mieux pour eux, un site Instagram, Armysieche, qui compte plus de 26'000 abonnés, distille ses conseils (en suisse allemand) aux futurs soldats. L'un d'eux a retenu l'attention de «20 Minuten» mardi. Il explique en effet aux jeunes gens que s'ils écrivent une lettre aux entreprises, ils recevront un paquet de provisions.

Du coup, le quotidien est allé sonder les firmes. Et en effet, celles-ci gratifient volontiers les jeunes soldats de cadeaux. Ainsi Bell envoie régulièrement viande séchée et collations qui se veulent un «petit merci pour leur engagement en faveur de la Suisse». La brasserie Feldschlösschen n'hésite pas à offrir des bières avec et sans alcool à partager avec l'unité. Le groupe Heineken envoie lui aussi des paquets contenant notamment un pack de 6 bières et des cadeaux promotionnels, voire plus aux recrues qui écrivent un message «drôle et original». Même Coop offre des cadeaux aux soldats. Toutefois, le géant orange n'envoie pas directement de la nourriture. Il envoie plutôt des bons afin de pouvoir composer son propre colis alimentaire. But avoué: «adoucir le quotidien des recrues».

L'armée pas contente

Si les recrues sont évidemment ravies de ces cadeaux, ceux-ci ne sont pas du goût de l'armée, qui estime ces gestes totalement inutiles. «Les membres de l'armée sont bien et suffisamment nourris», critique ainsi le porte-parole Daniel Reist. Il souligne qu'il y a bien plus de personnes nécessiteuses qui auraient besoin d'aide ailleurs qu'à l'armée.

Ce qui fâche le plus la grande Muette, ce sont les paquets de bières. L'alcool n'est en effet pas autorisé à l'intérieur de l'enceinte de la caserne et les recrues n'y ont droit qu'en dehors. Ce qui ne gêne pas les brasseurs: «Nous partons du principe que les recrues respecteront les règles de l'armée et ne savoureront notre bière que pendant leur temps libre», conclut ainsi Heineken.

Créé: 14.01.2020, 11h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.