Vendredi 19 janvier 2018 | Dernière mise à jour 21:36

Suisse Et si la redevance arrosait la presse écrite?

Une commission propose d'élargir le champ des bénéficiaires de la redevance radio-TV aux journaux.

La redevance n'est actuellement destinée qu'à la radio et la TV.

La redevance n'est actuellement destinée qu'à la radio et la TV. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Commission fédérale des médias, qui appelle la Confédération à aider la presse écrite, estime que la redevance radio-TV peut également être distribuée à cette dernière. Elle préconise une aide indirecte ou directe, mais neutre du point de vue de la technologie et des canaux de diffusion.

«Il faudrait (...) élargir le champ des bénéficiaires à tous les types de contenus et ne plus la réserver aux radios et télévisions», explique dans un entretien diffusé par plusieurs journaux, dont La Liberté, François Besençon, membre de la commission.

Il préconise une aide «concentrée sur le soutien aux contenus démocratiquement pertinents», «participant à la formation de l'opinion», allant de «structures» à des «titres», en passant par des «projets éditoriaux».

Disparition de L'Hebdo

François Besençon note que les mentalités des éditeurs ont évolué depuis 2014 face au tabou d'encaisser une aide directe. «Aujourd'hui, les positions ne sont plus aussi figées, en Suisse romande notamment». Il pointe la «chute constante des recettes publicitaires» ou le «choc causé par la disparition de L'Hebdo».

La Commission fédérale des médias (COFEM), un organe extraparlementaire, s'est dite convaincue lundi dans un rapport du potentiel d'avenir des prestations journalistiques. Elle demande aux acteurs du marché et au monde politique de s'attaquer suffisamment tôt aux transformations en cours. (ats/nxp)

Créé: 31.10.2017, 07h44

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.