Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Asile Peu de requérants expulsés reviennent en Suisse

La ministre de la justice Karin Keller-Sutter a affirmé, lors de la séance des questions au National, que seuls 10% des requérants d'asile expulsés sont revenus.

Karin Keller-Sutter

Karin Keller-Sutter Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Durant les deux dernières années, 328 personnes expulsées sont revenues en Suisse, a précisé lundi Karin Keller-Sutter lors de l'heure des questions au Conseil national dans sa réponse à une question de Barbara Steinemann (UDC/ZH).

La ministre de la justice Karin Keller-Sutter a ainsi affirmé que seuls 10% des requérants d'asile expulsés dans le cadre des accords de Dublin reviennent en Suisse. C'est peu en comparaison avec l'Allemagne qui voit entre 30 à 40% d'entre eux revenir.

Dans le même temps, 4057 requérants d'asile ont été expulsés dans différents Etats participant aux accords de Dublin. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2019, 16h29

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.