Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:00

Genève Restaurants fermés: syndicats inquiets pour les employés

Près de 1500 personnes pourraient être concernées par la fermeture de restaurants non conformes à Genève. Les Syndicats réclament une bourse à l'emploi spécifique.

Image d'illustration

Image d'illustration Image: archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, les syndicats s'inquiètent pour les employés des restaurants qui seront touchés par la fermeture de leur lieu de travail en raison d'une non-conformité avec la loi. Ils demandent au canton de mettre en place des mesures urgentes, comme une bourse à l'emploi spécifique.

280 établissements visés

«Selon nos estimations, au moins 1500 personnes pourraient être concernées», a indiqué vendredi devant la presse Artur Bienko, secrétaire syndical d'Unia. Le Département de l'emploi et de la santé (DES) a annoncé jeudi dernier la fin de la tolérance pour les restaurants qui ne respectent pas la nouvelle loi en vigueur depuis début 2016.

Au total, 280 établissements sont visés et vingt ont déjà fermé le temps de se mettre en règle. «Face à autant de personnes qui pourraient se retrouver sans revenu ou sans travail, il est tout simplement inconséquent de la part du DES de n'avoir pas prévu des mesures complémentaires pour soutenir le personnel de la restauration», ont indiqué Unia, le SIT et Syna.

La liste

Les trois syndicats reprochent au DES de ne pas les avoir avertis de ce tour de vis, même si sur le fond ils sont satisfaits que la nouvelle loi déploie ses effets dans ce secteur «aux conditions de travail délabrées». Ils ont sollicité une rencontre avec le DES pour discuter de plusieurs mesures concrètes à mettre en place de toute urgence.

Une bourse à l'emploi permettrait d'accélérer l'aide à la recherche d'un nouveau poste. Les syndicats veulent aussi l'ouverture d'un guichet spécial concernant l'indemnité en cas d'insolvabilité d'un employeur. Enfin, ils veulent obtenir la liste des 280 établissements visés et les infractions pour lesquelles ils ne sont pas en règle afin de soutenir au mieux les employés. (ats/nxp)

Créé: 19.10.2018, 14h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.