Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:54

«Ambassadeur» Roger Federer ou l'art d'être Suisse

A l'heure de la Coupe Davis et du suspense qui règne autour de Federer, la presse française étudie à la loupe un joueur jugé «on-ne-peut-plus-suisse».

Suivi par 2,36 millions de personnes, le fil Twitter de Roger Federer est une ode à la Suisse.

Suivi par 2,36 millions de personnes, le fil Twitter de Roger Federer est une ode à la Suisse. Image: Twitter @rogerfederer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les lacs, les montres, le chocolat et... Federer. Il est un symbole au delà des frontières. Ses voyages, sa médiatisation et son succès mondial n'ont pas altéré une composante fondamentale du joueur bâlois: il est Suisse - et «fier de l'être».

>>Voir notre article:Federer se mouille et parle de son amour pour la Suisse

Slate.fr dresse mercredi 19 novembre un portrait du joueur décrit comme un «véritable archétype de la 'Suissitude'». Le site français s'appuie pour le démontrer sur les dires de proches de Federer, et pour commencer, sur ceux de René Stauffer qui vient de sortir une biographe du joueur.

«Federer est beaucoup plus Suisse que la majorité des gens le pense. Il est poli, équilibré, fiable dans le sens où sa parole a de la valeur, discret sur sa vie privée. Il aime tout ce qu’aiment les Suisses: balades, ski… Son goût pour le voyage est très suisse. Il suit les traditions nationales. Il joue au jass, un jeu de cartes populaire typiquement suisse, même quand il est sur le circuit.»

Un pur produit de l'environnement suisse

Roger a grandi dans un environnement sain, selon Marc Rosset cité par Slate.fr. «S’il avait été français, une chaine de télé l’aurait suivi 365 jours par an dès son plus jeune âge. Vous auriez inventé Federer TV! Aujourd’hui, il ne pourrait pas manger au restaurant sans que ce soit une émeute. Avoir pu se construire dans le calme a été, pour lui, appréciable et très important.»

Il est par ailleurs perfectionniste (sa biographie s'intitule Quest for perfection, «La quête de la perfection»), une caractéristique très suisse, selon David Talerman, expert en relations culturelles franco-suisses: «Dites à un Français que 98% d’un problème est réglé, il dira que c’est génial. Dites-le à un Suisse et il sera angoissé par les 2% restants. Les notions de qualité et de perfection ne sont jamais loin dans la conception d’un Suisse.»

Ajoutez à cela une modestie infaillible (ou presque). Federer manifeste, «l’écrasante majorité du temps, une volonté très suisse de se fondre dans le décor» selon Slate.fr. Une humilité qui n'aurait d'égal que le fédéralisme suisse et son principe d'égalité sociale.

Une «Suissitude» qui rapporte

Les sponsors adorent cette «image de Suisse parfait»: «Federer a essentiellement contracté avec des firmes helvétiques» qui, pour certaines, ne s'étaient jusqu'alors jamais associées à un individu.

L'image même de la Suisse en tant que destination a tout à gagner de la popularité de Federer. Federer à la montagne, Federer au lac... «En dehors du mois de décembre, qu’il passe à Dubaï ou en promotion, «Rodgeur» n’a qu’une seule et unique destination lorsqu’il lui reste du temps: sa terre natale» note Slate. «La Suisse est un pays où les gens ne se prennent pas le chou, et où cela aide à vivre avec sa notoriété», commente pour sa part Rosset.

Mais l'idée n'est pas non plus d'afficher une «Suissitude» hermétique aux aspects positifs qu'a à offrir le reste du monde. Comme «les 800'000 Suisses exilés à l’étranger», Federer «pratique le multiculturalisme de façon spontanée», selon l'expert en relations franco-suisses. «Il a pris le meilleur de la culture suisse et le meilleur des cultures auxquelles il a été confronté pour se construire.» Et mieux revenir.

Retrouvez l'article complet sur le site de Slate.fr

Créé: 20.11.2014, 03h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.