Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:30

Bourde Le maire de La Neuveville piteux d'avoir oublié l'ambassadeur

Roland Matti n'a pas assisté dimanche à une réception à laquelle il était invité. «J'ai totalement zappé» explique-t-il avec des accents de sincérité.

Roland Matti (ici en 2017): «J'étais au camping de Prêles dont je suis le gérant: le restaurant était bondé et j'étais au four et au moulin».

Roland Matti (ici en 2017): «J'étais au camping de Prêles dont je suis le gérant: le restaurant était bondé et j'étais au four et au moulin». Image: Laurent Crottet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le maire de La Neuveville (BE) est tombé de sa chaise quand un journaliste d'Arcinfo lui a signalé son absence remarquée à la réception de l'ambassadeur de Roumanie, dimanche dans sa commune. «Il omet d’accueillir l’ambassadeur», titre aujourd'hui le quotidien neuchâtelois.

Le repentir de Roland Matti est sincère: «J'ai totalement zappé», a-t-il déclaré pour expliquer son absence aux célébrations du centenaire de la Grande Union de Roumanie.

Pas mon habitude

Totalement zappé? «Ce n'est pas mon habitude, mais là, je ne me souvenais pas avoir reçu une invitation», explique Roland Matti. Une explication sincère: «En politique, il faut dire la vérité et admettre ses erreurs», soutient le maire PLR.

Où était-il? «Au camping de Prêles dont je suis le gérant: le restaurant était bondé et j'étais au four et au moulin», indique le le maire.

«T'es où?»

Selon Arcinfo, Roland Matti a commis «une omission qui fait tache», puisque le maire devait recevoir près de 150 invités, dont son excellence l’ambassadeur de Roumanie en Suisse. «Personne ne m'a appelé pour me dire "Eh dis donc, t'es où?". Dommage», relève le maire.

Ce matin, Roland Matti a sermonné sa chancellerie. Le carton d'invitation a été retrouvé. Or, il ne fait aucune mention d'une intervention du maire, toujours prompt à présenter sa commune.

Sans réponse

Dans un accusé de réception envoyé par courriel, la chancellerie s'était interrogée: «Souhaitez-vous que le maire fasse un discours?», a-t-elle demandé au Centre culturel roumain de Neuchâtel (CCRN), organisateur de la manifestation. Message resté sans réponse.

Au cinéma de La Neuveville, c’est le conseiller communal de Neuchâtel Thomas Facchinetti qui a pris la parole, dimanche après-midi. «Je vais le remercier», conclut le maire Roland Matti.

Créé: 04.12.2018, 09h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.