Mardi 22 août 2017 | Dernière mise à jour 14:34

Suisse Mort suspecte d'un riche Zurichois: pas un suicide

La mort de Rolf Erb, directeur reconnu coupable d'escroquerie, est due à un problème cardiaque selon l'autopsie.

Rolf Erb est décédé peu avant de devoir purger sa peine en prison.

Rolf Erb est décédé peu avant de devoir purger sa peine en prison. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rolf Erb est décédé de causes naturelles, indique vendredi le Ministère public thurgovien. L'autopsie a révélé un problème cardiaque. Rien n'indique un suicide. Le dernier directeur général du groupe familial zurichois Erb avait été trouvé mort dans le château familial du Mont-Eugène à Salenstein (TG) le 8 avril. Il avait 65 ans.

Lourdement endetté, le conglomérat Erb a mis la clef sous la porte en 2003, laissant un trou de plus de 2 milliards de francs auprès de 82 banques. Il s'agit de la 2e plus grande faillite de l'histoire économique de la Suisse, après celle du groupe Swissair.

Fin de la vie de château

Reconnu coupable d'escroquerie par métier, de faux dans les titres et de diminution de l'actif au préjudice des créanciers, Rolf Erb a été condamné à une peine d'emprisonnement de sept ans. Fin mars, le Tribunal fédéral (TF) a rejeté un recours de l'héritier déchu, qui invoquait un risque de suicide pour échapper à l'exécution de sa peine.

Le Tribunal fédéral avait également confirmé une décision de l'Office des faillites enjoignant la famille Erb de quitter le château du Mont-Eugène. Dans un premier temps, la date du 1er mai avait été fixée pour que la famille libère les lieux.

Une prolongation jusqu'à fin août leur a été accordée afin que les enfants puissent terminer leur année scolaire, a-t-on appris vendredi. La décision avait été prise avant la mort de Rolf Erb.

Parc de 80 hectares

Il a aussi été convenu que l'inventaire complet du château sera mis à disposition. Sa valeur pourra ainsi être évaluée, ainsi que celle du château proprement dit, construit par le beau-fils de Napoléon. Ce joyau du patrimoine architectural thurgovien, qui dispose d'un parc de 80 hectares, intéresse de nombreux acheteurs potentiels, a souligné la chancellerie.

Plusieurs personnes ont aussi fait connaître leur intérêt à racheter la villa Wolfensberg, à Winterthour (ZH). Des négociations sont déjà bien avancées concernant la vente de la société immobilière Schlosshof Immobilien AG qui est propriétaire de nombreux immeubles locatifs.

Voitures de collection

Le 21 mai, douze voitures de collection appartenant à la famille Erb seront par ailleurs vendues aux enchères lors de la manifestation automobile «Spa-Classic» sur le circuit de Spa-Francorchamps. Parmi les douze véhicules mis en vente figurent une Aston Martin V8, deux Rolls Royce, une Lamborghini, une Ford Mustang, des Maserati, des Mercedes Benz et des Jaguar.

Rolf Erb était le dernier directeur général du groupe familial zurichois Erb, mis en faillite en 2003 et laissant un trou de plus de 2 milliards de francs auprès de 82 banques. Il s'agit de la deuxième plus grande faillite de l'histoire économique de la Suisse, après celle de Swissair.

En janvier 2014, Rolf Erb a été reconnu coupable d'escroquerie par métier, de faux dans les titres et de diminution effective de l'actif au préjudice des créanciers. Il a été condamné à une peine de sept ans de prison. Le jugement a été confirmé par le Tribunal fédéral.

Rolf Erb a toujours nié les faits qui lui sont reprochés. Il a systématiquement rejeté la culpabilité sur son père, décédé, arguant que c'est lui qui avait tenu les rênes du groupe.

Groupe créé en 1920

Le groupe Erb a été fondé en 1920 avec la création d'un atelier de réparation à Töss (ZH), près de Winterthour. Au moment de la faillite, le conglomérat regroupait dans ses quatre holdings pas moins de 82 sociétés et employait 4900 salariés, dont 2900 en Suisse.

Le groupe réalisait un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de francs. Il importait notamment les marques japonaises Suzuki et Mitsubishi, ainsi que la coréenne Hyundai.

Le groupe a rencontré de premières difficultés financières dans les années 1990. Les dirigeants ont alors commencé à embellir les comptes afin de cacher le surendettement et d'obtenir de nouveaux crédits.

Rolf Erb a été trouvé mort dans son château au début du mois d'avril. La cause de la mort n'est pas connue. Fin mars, le TF avait rejeté un recours de l'héritier déchu, qui invoquait un risque de suicide pour échapper à la prison. (ats/nxp)

Créé: 21.04.2017, 15h11


Sondage

Voiture automatique ou manuelle, Berne propose un seul permis. Est-ce dangereux?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.