Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 01:23

Suisse Ruag livre un Dornier 228 aux japonais

Le japonais New Central Airservice a commandé pour la quatrième fois un appareil au groupe d'aéronautique et de défense Ruag.

Le japonais New Central Airservice a fait plusieurs fois appel aux services de Ruag.

Le japonais New Central Airservice a fait plusieurs fois appel aux services de Ruag. Image: DR/ site internet Ruag

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe d'aéronautique et de défense Ruag a livré un biturbopropulseur Dornier 228 au japonais New Central Airservice (NCA), ce qui en fait le quatrième appareil de ce type exploité par la société nipponne.

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été précisés dans le communiqué publié lundi par Ruag.

NCA opère les Dornier 228 en configuration passagers et fret, entre l'île principale de l'archipel japonais et les îlots éloignés d'Izu, au sud de Tokyo. Depuis 2008, Ruag assure la production des Dornier 228 de nouvelle génération, à l'origine produits par l'avionneur allemand Dornier à Oberpfaffenhofen. (ats/nxp)

Créé: 06.05.2019, 11h34

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.