Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 04:04

Aérospatial RUAG aérospatial ne restera peut-être pas suisse

Le National a rejeté une motion voulant éviter que RUAG s'ouvre au secteur privé. Le Conseil fédéral s'engage à protéger les emplois en Suisse.

Le Conseil fédéral estime que le groupe aérospatial a besoin de cette privatisation pour assurer son développement à l'international.

Le Conseil fédéral estime que le groupe aérospatial a besoin de cette privatisation pour assurer son développement à l'international. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n'y aura aucune garantie que RUAG International, le pôle aérospatial en passe d'être privatisé, reste en mains suisses. Le National a rejeté jeudi par 113 voix contre 73 une motion de David Zuberbühler (UDC/AR) qui veut éviter le risque d'une délocalisation de ce capital de savoir-faire.

L'élu redoute les stratégies de géants industriels qui misent sur des domaines stratégiques de l'industrie. Les activités aérospatiales figurent parmi les secteurs prisés. Il y a donc un risque qu'un investisseur étranger reprenne RUAG International pour accéder au savoir-faire de l'entreprise et que des emplois disparaissent en Suisse.

La Chine a lancé une campagne de reprise d'entreprises à forte valeur technologique. L'Allemagne, la France et les Etats-Unis ont mis en place un contrôle pour protéger les secteurs stratégiques, a rappelé le député.

Pour le Conseil fédéral, la vente de RUAG International est la meilleure solution. Croissance, emplois attractifs, progrès technologique: la Suisse continuera à bénéficier de retombées économiques positives. Pour s'assurer un développement à l'international, le groupe aérospatial a besoin de cette libéralisation.

«Pour protéger les emplois en Suisse, nous prendrons toutes les mesures qui s'imposent», a déclaré la cheffe du Département fédéral de la défense, Viola Amherd. En revanche, il n'y a pas de base légale pour restreindre la participation de capitaux étrangers dans cette entreprise privatisée. Comme toutes les entreprises privées, RUAG International devra faire face au marché. (ats/nxp)

Créé: 19.09.2019, 10h27


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.