Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 10:20

Canton du Jura Un ruisseau de contournement plutôt qu’un bunker

Pour permettre le passage d’une écluse par des poissons, la variante la plus douce est désormais privilégiée.

Le ruisseau à creuser permettrait le maintien de l’espace de baignade et la place de détente très prisée ces temps-ci.

Le ruisseau à creuser permettrait le maintien de l’espace de baignade et la place de détente très prisée ces temps-ci. Image: Le Matin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La procédure de recours contre l'aménagement d'une passe à poissons en béton sur le Doubs pour permettre le passage des poissons à l’écluse de St-Ursanne (JU) a été suspendue par la justice. La juge administrative Carmen Bossart-Steulet laisse ainsi la voie libre à la décision du gouvernement jurassien de libérer un crédit de 130 000 francs pour l’étude de la variante de ruisseau de contournement «et de l’éventuelle délivrance d’un permis de construire qui en découlerait».

La variante douce est rendue possible par un échange de terrain avec un agriculteur. Cette solution est mieux acceptée que la rampe en béton prévue initialement et vivement contestée par la commune de Clos du Doubs, opposée à l’octroi d’un permis de construire, tout comme les associations Clos du Doubs Plus, Patrimoine suisse section jurassienne et Pro Doubs, ainsi que huit propriétaires privés riverains. Le ruisseau à creuser permettrait le maintien de l’espace de baignade et la place de détente très prisée ces temps-ci.

Le ruisseau qui passerait à travers champs doit permettre la migration et la libre circulation de l’ensemble des espèces de poissons du Doubs. La survie de l’Apron du Rhône - ou «Roi du Doubs» - en dépend, cette espèce étant fortement menacée et quasiment disparue.

Le Conseil de l’Europe, la Confédération et les ONG ont demandé la mise en œuvre rapide des moyens nécessaires pour restaurer la migration et la libre circulation de tous les poissons vivant dans le Doubs. Parmi ces mesures figure l’assainissement du seuil de Moulin-Grillon, à St-Ursanne.

Quant à l’espace de baignade et la place de détente, ils ne seront pas supprimés mais uniquement restreints aux abords immédiats de l’ouvrage. L’ensemble du projet a été approuvé et soutenu par les instances fédérales.

Créé: 01.09.2016, 10h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.