Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 00:27

Lucerne Schneider-Ammann offre Voltero à une fondation

L'ex-conseiller fédéral a fait cadeau de son cheval thérapeutique à une fondation pour personnes lourdement handicapées.

L'ex-conseiller fédéral en a fait cadeau mercredi à la fondation lucernoise SSBL.

L'ex-conseiller fédéral en a fait cadeau mercredi à la fondation lucernoise SSBL. Image: Urs Flueeler

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le franches-montagnes offert à Johann Schneider-Ammann lors du Marché-Concours de 2012 à Saignelégier (JU) va servir de cheval thérapeutique pour des handicapés à Rathausen (LU). L'ex-conseiller fédéral en a fait cadeau mercredi à la fondation lucernoise SSBL.

Johann Schneider-Ammann avait reçu le cheval prénommé «Voltero» alors que ce dernier était encore un poulain. La Fédération suisse du franches-montagnes et le canton du Jura le lui avaient offert lors de sa première venue au Marché-Concours en tant que conseiller fédéral.

Par la suite, l'ex-ministre a confié Voltero au Centre équestre national afin d'y être formé en tant que cheval thérapeutique. Particulièrement tourné vers l'être humain, attentif et désireux d'apprendre: telles sont les caractéristiques de Voltero et autant de qualités d'un cheval thérapeutique, écrit mercredi la fondation lucernoise pour les personnes lourdement handicapées SSBL. (ats/nxp)

Créé: 08.05.2019, 13h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.