Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:06

Voyages à l'étranger Le séjour de Géraldine Savary lui a bien été offert

La conseillère aux Etats vaudoise a reconnu devant le procureur que son voyage à Grenade avait bel et bien été payé par le milliardaire Frederik Paulsen.

Géraldine Savary a expliqué qu'elle avait évoqué spontanément l’invitation à Grenade avec les enquêteurs.

Géraldine Savary a expliqué qu'elle avait évoqué spontanément l’invitation à Grenade avec les enquêteurs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On l'a appris vendredi: le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis ne fera pas l'objet d'une instruction pénale pour ses voyages en Russie. Idem pour la conseillère aux Etats Géraldine Savary pour un concert à Grenade (Esp). Ils n'ont commis aucune infraction pénale, a estimé vendredi devant la presse le procureur général Eric Cottier. A l'issue des investigations préliminaires, il a déclaré avoir conclu que les deux politiciens avaient «assumé personnellement leurs frais de voyage, et «rien ne suggère qu'ils aient perçu, ni sollicité des avantages économiques».

Billets d'avion

Des propos démentis mercredi par 24 Heures. Selon le journal, le patron milliardaire de Ferring International à Saint-Prex, Frederik Paulsen, a bel et bien payé à Géraldine Savary un week-end au Festival international de musique et de danse à Grenade, début juillet 2015. La socialiste s'est vu offrir les billets d'avion, la nuit à l'hôtel et l'entrée au festival.

Les faits ont été confirmés au quotidien par la conseillère aux Etats elle-même. «Il s’agit d’une invitation à titre strictement privé, émanant d’une personne avec laquelle j’entretiens des liens de courtoisie et d’estime réciproque», a-t-elle indiqué. «C’est une invitation qui est parfaitement conforme aux recommandations de l’Assemblée fédérale sur l’acceptation de cadeaux et d’invitations.»

La socialiste a précisé en outre qu'elle n'avait pas fait mystère de ce voyage à Grenade auprès du procureur et qu'elle l'avait spontanément déclaré aux enquêteurs. Géraldine Savary a toutefois souligné qu'elle n'accepterait plus aujourd'hui de telles invitations.

Le quotidien a interrogé Eric Cottier sur les raisons qui l'ont poussé à ne pas communiquer devant la presse sur ce voyage tous frais payés. Le procureur n'a pas encore répondu, l'ordonnance de clôture de l'enquête n'étant pas publique. (cht/nxp)

Créé: 31.10.2018, 10h56


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.