Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:06

Genève Les services religieux s'adaptent au coronavirus

Cultes, messes et offices religieux sont supprimés à Genève avec parfois des exceptions comme à la cathédrale St Pierre.

Le culte sera maintenu chaque dimanche à la cathédrale St Pierre

Le culte sera maintenu chaque dimanche à la cathédrale St Pierre Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aucune messe ne sera célébrée dans les églises genevoises jusqu'au 15 mai. Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, a émis jeudi un décret qui fait suite aux dernières mesures cantonales de lutte contre la propagation du coronavirus. De son côté, l'Eglise protestante de Genève annule ses cultes, sauf à Saint-Pierre.

Le Conseil d'Etat a interdit mercredi les manifestations publiques ou privées de plus de 100 personnes, sauf si une distance sociale de deux mètres entre les personnes est respectée. «Le problème réside dans le fait qu'il n'est pas possible d'assurer le respect de cette distance», a indiqué Monseigneur Morerod, précisant que l'église ne veut pas favoriser une épidémie potentiellement mortelle.

Selon lui, la date du 15 mai a été fixée en accord avec le médecin cantonal. Elle sera modifiée en fonction de l'évolution de la situation. Pour l'heure, les fidèles genevois seront privés de messe à Pâques, une fête importante pour les catholiques. Quant aux funérailles, elles doivent avoir lieu dans l'intimité.

Une messe dominicale sera diffusée chaque semaine sur internet. Charles Morerod invite les fidèles à prier et à effectuer les lectures bibliques à domicile, mais aussi à suivre scrupuleusement les consignes dans l'effort commun de lutte contre la propagation du virus.

Culte maintenu à Saint-Pierre

L’Eglise protestante de Genève a dans la foulée annoncé l’annulation des cultes et offices religieux dès jeudi et jusqu’à nouvel avis. Seule exception: le culte sera maintenu chaque dimanche à la cathédrale St Pierre. Il se déroulera avec moins de 100 participants si la demande d’autorisation auprès du médecin cantonal est refusée et 350 participants au maximum s'il donne son accord.

La cathédrale est en effet le seul lieu qui permette un regroupement conséquent tout en respectant les consignes de sécurité de l’Etat de Genève. Une demande vient d'être faite jeudi pour le culte de dimanche, a déclaré Alexandra Deruaz, cheffe de la communication.

A noter que les services funèbres doivent se tenir dans la stricte intimité des proches et dans des lieux adaptés aux contraintes. Des mesures spécifiques sont prises pour les autres activités, relève l'Eglise protestante dans son communiqué. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2020, 18h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.