Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 19:05

Suisse Soudan: Berne demande une transition «pacifique»

Mercredi, à Genève, la Suisse a condamné la répression récente survenue au Soudan.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse demande aux autorités du Soudan, menées par un conseil militaire après le soulèvement populaire, de «prendre toutes les mesures» pour une transition «pacifique». Elle a condamné mercredi à Genève la répression récente qui a tué plus de 100 civils.

Il faut éviter toute «impunité», a affirmé devant le Conseil des droits de l'homme l'ambassadeur suisse auprès de l'ONU à Genève Valentin Zellweger. Il appelle aussi toutes les parties à honorer les droits humains et les libertés fondamentales.

Situation inquiétante

La situation récente au Soudan inquiète de nombreux Etats après le renversement de l'ancien président Omar el-Béchir et la répression des rassemblements pacifiques de la société civile pour une transition vers un gouvernement démocratique. Le scénario d'une session spéciale au Conseil des droits de l'homme avait toutefois été abandonné.

L'ONG Human Rights Watch (HRW) demande à l'instance onusienne d'approuver un mécanisme international pour surveiller cette question. La Haute commissaire aux droits de l'homme Michelle Bachelet a elle appelé les autorités à garantir un accès à son bureau pour des investigations après la répression des manifestants. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2019, 12h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.