Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 09:58

Canton de Berne Un squat évacué dans le calme

La police cantonale bernoise a procédé jeudi matin à l'évacuation d'un squat à Zollikofen, dans la banlieue bernoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix-neuf personnes ont été provisoirement arrêtées lors de l'évacuation d'un squat à Zollikofen. Aucun incident n'a été signalé durant cette opération.

Les squatteurs occupaient depuis une semaine un home désaffecté pour personnes âgées. La police avait déployé d'importants moyens tant en hommes qu'en matériel pour mener cette opération qui faisait suite au dépôt d'une plainte pour violation de domicile et dommages à la propriété.

Au cours de l'intervention, 13 hommes et 6 femmes, âgés entre 18 et 48 ans, ont été arrêtés pour être auditionnés avant d'être remis en liberté, a indiqué la police cantonale. Les occupants n'ont pas opposé de résistance. Ce bâtiment de plusieurs étages est la propriété de la commune de Zollikofen. (ats/nxp)

Créé: 10.10.2019, 15h58


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.