Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 15:30

Police La Suisse a-t-elle besoin de chiens de réconfort?

Un Vaudois se démène pour que la police se dote de chiens de soutien émotionnel, comme il en existe aux États-Unis ou au Canada.

Kanak, chien de soutien québécois, photographié alors qu’il réconfortait une victime lors d’un procès.

Kanak, chien de soutien québécois, photographié alors qu’il réconfortait une victime lors d’un procès. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quand une idée a fait ses preuves ailleurs, pourquoi attendre vingt ans pour en débattre ici?», lance Robert Fürst dans «24 heures». Cet habitant de Crissier (VD) se bat pour que les corps de police se dotent d’un chien de soutien émotionnel, ou chien de réconfort.

Ces toutous existent depuis belle lurette aux États-Unis ou au Canada, explique le quotidien vaudois. Ils sont utilisés pour apaiser et réconforter les enfants ou personnes fragilisées dans des situations dramatiques ou douloureuses: accident, violence domestique, abus sexuels, procédure judiciaire, etc.

Pétitions en vue

Avec son idée, Robert Fürst a déjà frappé aux portes de la Municipalité de Lausanne ou de la police cantonale vaudoise. Le concept de chiens de soutien émotionnel intéresse mais il n’est pas encore dans nos mœurs ou le bassin de population est trop restreint, lui a-t-on répondu.

Pas de quoi le décourager. Il a déposé une pétition plaidant pour un chien de réconfort auprès de la Police de l’Ouest lausannois (POL). Le Conseil intercommunal de la POL décidera la semaine prochaine s’il entre en matière, explique «24 heures». Puis il prévoit d’autres pétitions pour le Conseil communal lausannois et le Grand Conseil vaudois.

R.M.

Créé: 13.11.2019, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.