Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 14:02

Climat En Suisse aussi on livre de la neige en hélico

Une station française a été vivement critiquée pour s'être fait livrer de la neige par la voie des airs. Mais la Suisse est également concernée.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un étrange ballet aérien s'est déroulé vendredi et samedi derniers au-dessus du domaine skiable de Luchon-Superbagnères (F), dans les Pyrénées. Afin de pallier le manque d'enneigement les autorités locales ont ainsi décidé d'y faire livrer de la neige par hélicoptère sur certains tronçons.

Sur les deux jours, ce sont près de deux heures et demie de vol qui ont été opérées. Au total, quelque 50 tonnes de neige été transportées, indique Hervé Pounau, directeur d'un établissement public regroupant trois stations, dont Luchon-Superbagnères. S'il concède que «ce n'est pas hyper écologique», il affirme qu'il n'y avait «pas le choix cette fois-ci»: «On ne va pas enneiger la station complète. Sans ça, nous devrions fermer une grande partie du domaine (...) puisque c'est pendant les vacances que nous avons la plus grosse activité pour les débutants et les écoles de ski», a-t-il expliqué.

Pour le moment, environ 40% du domaine skiable de la station est ouvert. Coût de l'opération: entre 5000 et 6000 euros. Et selon Hervé Pounau, cette dernière va également permettre à de nombreux employés, entre 50 et 80, de pouvoir travailler. Employés parmi lesquels le personnel de la station, les moniteurs, les loueurs de matériel, les restaurateurs, etc... «C'est vraiment exceptionnel et nous n'avons aucune intention de le reproduire», conclut-il.

Système d'enneigement

Mais cette méthode, qui a fait bondir les écologistes français, a également été utilisée en Suisse à plusieurs reprises. «Dans les années 1990, il était courant de faire livrer de la neige en hélicoptère. Parce qu'à cette époque il n'y avait pas de système d'enneigement», explique une employée de l'entreprise Swisshelicopter, l'une des plus grandes dans le domaine en Suisse, à Watson.ch.

Selon le site d'information, la piste de luge de Muottas Muragl (4,2 kilomètres), dans le canton des Grisons, a également bénéficié de ce procédé en janvier 2016 en raison d'un manque critique de neige. À l'époque, les appareils de la compagnie Heli Bernina avaient effectué 42 rotations.

Plus récemment, le 24 décembre 2019, à la suite d'une tempête de foehn, 60 mètres cube de neige ont été livrés par hélicoptère à Engelberg, dans le canton d'Obwald. Le but: préparer la piste descendant dans la vallée et éviter les dégâts au sol des dameuses.

Et encore cette année, lors de la course du Lauberhorn le 10 janvier dernier à Wengen (BE), les hélicoptères d'Air Glaciers ont effectué une centaine de vols pour préparer la piste de slalom. En tout, près de 200 mètres de cube de neige y ont été livrées.

J.Z avec AFP

Créé: 19.02.2020, 13h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.