Mercredi 1 avril 2020 | Dernière mise à jour 07:16

News piquantes La Suisse presque à couteau tiré avec l'Arabie saoudite

Tensions diplomatiques avec Riyad, un oiseau mangeur d'hommes ou le cadeau à un balle de Doris: c'est l'actu décalée du jour.

Et si, en signe de protestation, on cessait d'exporter des couteaux suisses en Arabie saoudite?

Et si, en signe de protestation, on cessait d'exporter des couteaux suisses en Arabie saoudite? Image: iStock/Lematin.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi, l'Allemagne appelait, suite à l'affaire Jamal Khashoggi, à suspendre la vente d'armes à l'Arabie saoudite. Chez nous, certains ont demandé à la Confédération de suivre le mouvement. Si on ne comprend toujours pas comment un pays neutre peut vendre des armes à l'étranger, on peut quand même se demander si la menace de ne plus fourguer à l'Arabie saoudite les quelques 2 millions de francs de matos militaire suisse va faire trembler Riyad. Il doit bien exister d'autres sanctions qui auraient plus d'impact, non? (Genre on n'achète plus son pétrole, mais ça, ça risque de faire perdre encore plus d'argent à la Suisse). A moins que, évidemment, Jamal Khashoggi ait été torturé avec le tire-bouchon d'un couteau suisse, couteau qui aurait également servi à découper le journaliste en morceaux. Là, il serait pleinement justifié de priver l'Arabie saoudite d'une telle arme de destruction massive.

Michel Pralong


L'iceberg en plaque, c'est pas une blague

Qui a dit que la nature n'aimait pas les angles droits? Cet iceberg géant, repéré par la NASA la semaine dernière, prouve le contraire. Il est tip top: on pourrait même croire qu'il est fabriqué en Suisse, tellement il est droit dans ses faces. Le phénomène, bien que spectaculaire, n'aurait rien d'exceptionnel. De tels icebergs plateaux se forment en se brisant net de la banquise et gardent cet aspect jusqu'à ce que les vagues les érodent. Les fabricants de glaçons devraient se dépêcher d'aller le tailler en pièces avant qu'il ne s'arrondisse. Cela leur fera tout ça d'angles en moins à sculpter.

Michel Pralong


Le premier Polonais mangé par un oiseau pas très catholique

Il y a quelques années, dans une grotte très ancienne au sud de la Pologne, on a trouvé des ossements et des milliers d'outils. Au milieu des restes, les chercheurs ont découvert deux minuscules morceaux de doigts d'enfant, qui avait entre 5 et 7 ans. Au mois de mai, on les a datés à environ 100 000 ans et les médias ont parlé fièrement du premier Polonais! Ce qui est plus drôle, c'est qu'en analysant ces phalanges, les scientifiques sont certains aujourd'hui qu'il a été mangé par un oiseau géant de l'époque, un grand-duc ou une chouette. On ne sait pas si le volatile l'a avalé tout cru comme un ver ou il s'est contenté des restes. On ne sait pas non plus si le petit était baptisé. Mais probablement que oui si c'était le premier Polonais.

Eric Felley


Elle tombe dans le panneau

Lundi soir, le «19:30» consacrait un reportage à une expo itinérante sur l'énergie solaire. La journaliste l'introduisait ainsi: «Solar Impulse, un avion qui survole le globe, propulsé par la seule chaleur du soleil: un exploit rendu possible par des décennies d'aventuriers de l'ombre.» On espère que non, parce que s'ils étaient restés dans l'ombre, forcément, leurs véhicules solaires n'auraient pas beaucoup avancé.

Pour fabriquer un véhicule solaire, il faut en connaître un rayon. Photo: Keystone

Michel Pralong


Il se Trump d'excuse

Un homme a été arrêté dimanche à l'issue d'un vol entre Houston et Albuquerque. Durant le voyage, il avait en effet caressé la passagère devant lui, passant sa main au niveau de sa poitrine. Lorsqu'il a été appréhendé, il s'est justifié en disant: «Le président Trump a dit que les femmes, il fallait les attraper par les parties intimes!». Si on faisait tout ce que Trump dit, le monde serait pas bien joli. Sauf que le président n'a pas été inquiété pour sa remarque tandis que le trop manuel passager a été inculpé de contact sexuel abusif et risque deux ans de tôle et 25 000 dollars d'amende. Pan sur les doigts!

Michel Pralong


Le dernier cadeau de Doris

Elle ne s'appelle plus Billag, mais Serafe. Elle est un peu moins chère, mais elle a l'air tout aussi redoutable que sa grande sœur qui va disparaître. La nouvelle facture de la redevance SSR sera bientôt dans vos boîtes aux lettres, toutes sans exception. Un franc par jour, disait Doris Leuthard, c'est sans douleur. A voir. Si tous les jours on vous prend un franc, c'est effectivement indolore. Mais si un seul jour, on vous en prend 365, ce n'est pas, comment dire, le même ressenti... Comme si vous mangez un croissant tous les jours, ça passe, mais 365 croissants le même jour, ça ne passe plus. On sent que certains vont avoir de la peine à l'avaler.

Photo: Blick

Eric Felley


C'est beau, un festival du lait

«La Liberté »nous apprend que l'association Milek, créé il y a peu à la Tour-de-Crème, de Trème, pardon, veut faire de Fribourg la capitale mondiale du lait. La vache, rien que ça! Cela se concrétiserait par un festival annuel de trois jours, autour du 1er juin, journée mondiale du lait. Reste toutefois à trouver 1 million de francs. Les organisateurs vont devoir préparer leur baratin et faire mousser l'idée s'ils veulent convaincre la crème du canton de mettre un peu de beurre dans leurs épinards. Y a peut-être un truc à chercher du côté de Gruyère.

Michel Pralong

Créé: 23.10.2018, 17h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.