Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 09:00

Terrorisme La Suisse rapatrierait les mères djihadistes

Au vu de la situation en Syrie, Berne pourrait finir par rapatrier des mères d'enfants suisses et membres du groupe Etat islamique, annonce la presse dominicale.

Le risque d'un éventuel retour clandestin en Suisse n'est alors pas exclu. (photo prétexte)

Le risque d'un éventuel retour clandestin en Suisse n'est alors pas exclu. (photo prétexte) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon la SonntagsZeitung et Le Matin Dimanche, Berne envisage le rapatriement des mères djihadistes d'enfants suisses. Jusqu'à présent, le Conseil fédéral ne voulait pas rapatrier activement des djihadistes adultes qui avaient été capturés en Syrie après avoir rejoint l'organisation terroriste groupe Etat islamique et combattu pour elle.

Selon les informations obtenues par les deux hebdomadaires, des décideurs au sein des départements des affaires étrangères et de la défense sont aujourd'hui convaincus qu'un retour de sept enfants suisses - tous originaires des cantons de Vaud et Genève - retenus dans des camps syriens par les forces kurdes ne peut se faire qu'avec leurs mères - deux Suissesses et deux étrangères.

La situation en Syrie menace de redevenir explosive et les prisonniers pourraient en profiter pour fuir les camps d'internement. Et le risque d'un éventuel retour clandestin en Suisse n'est alors pas exclu. Selon de larges franges de l'Administration fédérale, mieux vaudrait un retour contrôlé plutôt que d'avoir des mères djihadistes dans la nature, écrivent les deux journaux. Le Conseil fédéral devrait se positionner ces prochains jours. (ATS/nxp)

Créé: 29.09.2019, 08h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.