Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 16:11

Berne Carlo Sommaruga nouveau président de l'Asloca

Le socialiste genevois a été désigné samedi à Berne lors d'une assemblée générale de l'association de défense des locataires.

Carlo Sommaruga.

Carlo Sommaruga. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avocat spécialiste du droit du bail, le conseiller national reprend la fonction des mains de sa collègue de parti et députée à la Chambre du peuple Marina Carobbio (PS/TI), qui aura présidé l'association pendant six ans. Une centaine de délégués ont élu M. Sommaruga par acclamation, indique un communiqué de l'Asloca.

Mme Carobbio reste dans l'instance dirigeante, en tant que vice-présidente. Tout comme le conseiller national vert Balthasar Glättli, également réélu vice-président. L'assemblée a étoffé le comité, y élisant la conseillère nationale socialiste Evi Allemann (BE), Françoise Bassand, Christian Dandrès et Leonardo Matasci, précise le communiqué.

L'Asloca a déposé en octobre son initiative populaire pour «Davantage de logements abordables», munie de 125'000 paraphes, six mois avant les délais. Le texte veut inciter la Confédération et les cantons à encourager davantage la construction d'habitations à loyer modéré. Elle demande que 10% des nouveaux logements soient déclarés d'utilité publique. (ats/nxp)

Créé: 19.11.2016, 16h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.