Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 01:32

Suisse Décès d'Alain Bringolf, figure du POP neuchâtelois

Figure emblématique du Parti ouvrier et populaire (POP), Alain Bringold est mort à l'âge de 79 ans.

Educateur de formation, Alain Bringolf a notamment présidé le Parti suisse du TravaiL

Educateur de formation, Alain Bringolf a notamment présidé le Parti suisse du TravaiL Image: Wikimedia Commons

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien conseiller communal de La Chaux-de-Fonds Alain Bringolf est décédé lundi à l'âge de 79 ans. Député au Grand Conseil neuchâtelois pendant trente-six ans, il était une figure du Parti ouvrier et populaire (POP), local, cantonal et national.

Né en 1940, le popiste a siégé à l'Exécutif de la Métropole horlogère durant dix-huit ans, entre 1977 à 1995. Figure sympathique, bien connue des Chaux-de-Fonniers, il a œuvré alors à la tête du dicastère des travaux publics.

Son parti a réagi à son décès par voie de communiqué, en parlant d'un homme de conviction. «Le POP ne peut que se féliciter d'avoir connu en Alain une si belle personne, à la fois assidue et bienveillante. Aucun mot n'est assez fort pour exprimer notre reconnaissance à Alain et à son entourage, d'avoir tant partagé à nos côtés.»

Éducateur de formation, Alain Bringolf a notamment présidé le Parti suisse du Travail. Il entretenait par ailleurs une activité journalistique en écrivant dans «Gauchebdo», anciennement «La Voix ouvrière». (ats/nxp)

Créé: 27.08.2019, 15h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.