Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 12:01

Valais Deux Genevois perdent la vie dans une avalanche

Deux hommes vivant à Genève ont trouvé la mort dans une coulée de neige, au-dessus de Simplon-Village (VS), jeudi.

L'avalanche s'est déclenchée vers 2600 mètres.

L'avalanche s'est déclenchée vers 2600 mètres. Image: Police cantonale valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une avalanche a fait deux morts jeudi peu après midi dans le secteur du col de Rossboden au-dessus de Simplon-Village VS. Les victimes sont deux Suisses de 57 et 55 ans, domiciliés à Genève.

Un groupe de six randonneurs à peau de phoque s'est déplacé jeudi de Simplon-Village au col de Rossboden, a indiqué la police valaisanne dans un communiqué, jeudi soir. Sur le chemin du retour en direction du Griessernaglestscher, une avalanche s'est déclenchée dans ce secteur du Rossboden à une altitude de 2600 mètres.

Enquête ouverte

Trois d'entre eux ont été emportés par la masse neigeuse. L'un a pu se dégager de lui-même. Les deux autres ont été extraits de l'avalanche par les sauveteurs qui n'ont pu que constater leur décès.

Les membres du groupe faisaient tous partie d'une section CAS. Deux hélicoptères d'Air Zermatt ont été engagés dans l'opération de sauvetage, ainsi que les colonnes de secours du Simplon et Zermatt et quatre conducteurs de chiens. Le Ministère public a ouvert une enquête. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2020, 19h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.