Samedi 24 août 2019 | Dernière mise à jour 01:13

Vaud Déficit moins lourd que prévu pour l'Hôpital Riviera-Chablais

L'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) accuse un déficit de 920'000 francs, bien moins que les 5 millions prévus.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) a essuyé un déficit de 920'000 francs pour son exercice 2018. L'établissement, qui doit s'installer cet automne sur son nouveau site à Rennaz (VD), estime avoir réussi à maîtriser ses charges l'an dernier, même si sa situation financière reste fragile.

Le budget 2018 prévoyait un déficit de cinq millions de francs, rappelle lundi l'HRC dans un communiqué. Outre la maîtrise des charges, réalisée grâce aux «efforts de gestion interne dans tous les services», une augmentation des recettes ambulatoires a permis de limiter ce déficit à moins d'un million.

La situation financière de l'hôpital reste néanmoins tendue. Les charges liées au déménagement à Rennaz, programmé dès la mi-octobre, vont impacter l'exercice 2019 et le remboursement de l'emprunt contracté pour le nouveau bâtiment débutera dès son ouverture. Du coup, le budget 2019 affiche un résultat déficitaire de six millions de francs.

En construction depuis 2015, l'hôpital de Rennaz réunira à terme toutes les activités de soins aigus de cinq sites: Monthey, Montreux, Aigle, Vevey Providence et Vevey Samaritain. Il disposera de 300 lits, extensibles à 360. Sa seule construction est devisée à 240 millions de francs.

L'HRC dit avoir informé les Départements de la santé des cantons de Vaud et du Valais, ainsi que la Commission interparlementaire de contrôle de l'HRC de son résultat 2018. L'ensemble des chiffres sera disponible en mai prochain, lors de la parution du rapport annuel. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2019, 11h59

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.