Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:56

Le Locle Le canton enquête sur l'épidémie de gastro-entérite

Le médecin cantonal lance une enquête visant à mieux comprendre l’épidémie qui frappe les habitants du Locle (NE).

L'eau est toujours contaminée dans la ville du Locle (NE) (jeudi 30 juillet 2015).

L'eau est toujours contaminée dans la ville du Locle (NE) (jeudi 30 juillet 2015). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les personnes victimes de l'épidémie de gastro-entérite qui a frappé la ville du Locle (NE) sont invitées à participer à une enquête épidémiologique.

Un questionnaire est en ligne sur le site de l'Etat de Neuchâtel. Il s'adresse aux personnes qui ont été malades à partir du 23 juillet.

Comprendre la situation

Le lancement de cette enquête, révélé par le site Internet Arcinfo.ch, fait suite à une demande du médecin cantonal en application de la loi sur les épidémies. L'enquête «vise à mieux comprendre cette situation particulière dans son déroulement et sur ses causes», écrit le canton de Neuchâtel sur son site.

Les questions portent notamment sur la nature des symptômes, sur les déplacements des personnes tombées malades, sur l'eau utilisée dans le ménage, sur l'attitude face à l'épidémie ou sur la participation à des repas de groupes. Lundi, le médecin cantonal Claude-François Robert avait qualifié cette épidémie d'événement d'extraordinaire d'un point de vue sanitaire.

Eau toujours infectée

Environ 10% de la population a été atteinte à des degrés divers par l'épidémie de gastro-entérite, selon une estimation. Le réseau d'eau du Locle avait été infecté par la bactérie fécale Escherichia coli. Mais l'origine de la contamination n'est toujours pas connue. L'eau du robinet doit toujours être bouillie avant d'être consommée. (ats/nxp)

Créé: 30.07.2015, 17h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.