Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Finances Les comptes du Valais se teintent de noir

Les comptes 2019 du Valais affichent des recettes de 4 milliards de francs, un record pour le canton.

Les recettes fiscales sont meilleures qu'attendues en Valais.

Les recettes fiscales sont meilleures qu'attendues en Valais. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la cinquième année consécutive, les comptes de l'Etat du Valais ont bouclé dans les chiffres noirs. Le résultat opérationnel pour 2019 atteint 171,7 millions de francs, en baisse de 6,3 millions de francs par rapport à 2018, l'année de tous les superlatifs.

Les comptes 2019 affichent des recettes de 4 milliards de francs, un record pour le canton. Celles-ci sont de 9,1 millions de francs supérieures aux charges. La marge d'autofinancement atteint 197,9 millions de francs, avant la prise en compte des amortissements du patrimoine administratif, a indiqué le gouvernement valaisan. Elle était de 215 millions de francs, un an auparavant.

Contre le Covid-19

«Ces résultats vont permettre au canton d'engager des moyens complémentaires dans la lutte contre le coronavirus, en atténuant ses conséquences pour la population et l'économie», se réjouit l'Etat du Valais dans un communiqué. Le 26 mars, le canton avait annoncé sa décision d'allouer plus de 200 millions de francs en faveur de ses entreprises.

Ce cash-flow a permis de financer l'ensemble des investissements nets, soit 158,5 millions de francs (contre 200,3 millions de francs brut budgétisés) et de dégager un excédent de financement de 39,4 millions de francs ( 19,9 millions de francs par rapport en 2018).

«Certains reports, retards et des procédures en cours ont freiné l'avancée de travaux dans plusieurs domaines», explique le président du gouvernement, Roberto Schmidt.

Fiscalité en hausse

Les recettes fiscales sont meilleures qu'attendues. Elles augmentent de 63,2 millions de franc par rapport au budget. Les excellents résultats de la Banque nationale suisse (BNS) l'an dernier ont permis au Valais, comme en 2018, de récolter 53,7 millions de francs, soit une somme deux fois supérieure au budget (27,2 millions de francs). Enfin, le canton a touché 20,4 millions de francs en relation avec la croissance des parts aux revenus de la Confédération.

Les charges d'exploitation correspondent aux prévisions. L'an dernier, le 24,3% des dépenses de l'Etat l'ont été dans le domaine de la formation, 18,9% dans celui de la prévoyance sociale et le 13,85% en matière de santé. Ce classement est identique depuis plusieurs années et les proportions comparables à 2018.

Nouvelles réserves

A l'instar des comptes 2017 et 2018, 100 millions de francs ont été transférés dans le fonds des grands projets d'infrastructure du XXIe siècle. Trente autres millions ont été affectés au fonds de compensation des fluctuations des recettes.

Concernant la caisse de prévoyance du canton, celle-ci se voit allouer 95,5 millions de francs, soit 45,5 millions de francs sous forme d'un fonds de financement supplémentaire et 50 millions de francs comme provision.

En ajoutant les investissements nets (158,5 millions de francs), le Valais a donc généré 384 millions de francs, l'an dernier (104 millions de francs en moins qu'en 2018). Au 31 décembre 2019, la fortune nette par habitant se montait à 360 francs, en baisse de 84 francs en un an. (ats/nxp)

Créé: 07.04.2020, 13h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.