Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:00

Moutier (BE) Les pro-Jurassiens veulent revoter au plus vite

Les personnes souhaitant le rapprochement de Moutier au canton du Jura tenaient leurs assises, jeudi.

La question jurassienne.

Galerie photo

Moutier: le vote a été invalidé

Moutier: le vote a été invalidé Les Prévôtois ont dit "oui" le 18 juin 2017 à 51,72% pour quitter le canton de Berne et rejoindre celui du Jura. Mais le recours des antiséparatistes a été accepté.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les habitants de Moutier (BE), sympathisants du «oui au Jura», ont recommandé jeudi soir lors d'assises de revoter au plus vite sur la question de l'appartenance cantonale. Ils préfèrent cette option à un recours au TF, pour éviter une longue procédure.

Sur les 420 Prévôtois qui se sont déplacés à la Sociét'halle pour assister à ces assises, 399 ont choisi de revoter au plus vite, 18 étaient en faveur de recourir au Tribunal fédéral (TF) et 3 ont voté blanc. Laurent Coste, directeur de campagne de Moutier ville jurassienne, a rappelé qu'il s'agit d'une recommandation à l'intention des recourants.

«Ils tiendront compte du vote de ce soir, mais on ne peut pas les forcer». Si les sympathisants de la cause jurassienne estiment que le jugement de la justice bernoise «bafoue la démocratie», ils ont néanmoins très majoritairement choisi de renoncer à recourir au Tribunal fédéral car la procédure va s'avérer longue.

Les incertitudes pèsent en effet sur les habitants de Moutier, qui aimeraient être fixés sur leur sort. Ils ont donc massivement choisi de revoter au plus. A l'issue des assises, les participants ont chanté la Rauracienne et ont scandé «Plus jamais Moutier Bernois».

Justice bernoise

A la suite de la décision du 29 août dernier du Tribunal administratif bernois, qui a confirmé l'annulation du vote du 18 juin 2017 où les Prévôtois avaient choisi avec 137 voix d'écart de rejoindre le canton du Jura, «il reste quatre recours en discussion», a expliqué Laurent Coste.

La préfète du Jura bernois avait décidé le 5 novembre 2018 d'annuler la votation du 18 juin 2017, en estimant qu'il y avait eu une «propagande non admissible» des autorités de Moutier. Contestant ce jugement, le camp autonomiste avait déposé cinq recours au Tribunal administratif contre l'annulation du vote en première instance. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2019, 22h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.