Mardi 7 avril 2020 | Dernière mise à jour 18:21

Genève Agression de Saint-Jean: première interpellation

Deux hommes avaient été violemment attaqués en janvier dernier par un groupe d'individus, qui les avaient laissés pour morts.

Une des victimes avait été attaquée devant le temple de Saint-Jean.

Une des victimes avait été attaquée devant le temple de Saint-Jean. Image: Google

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police genevoise a procédé à une interpellation dans le cadre de l'enquête qui avait été ouverte à la suite d'une violente agression visant deux hommes, en janvier dernier, dans le quartier de Saint-Jean, non loin de la gare.

L'information, révélée lundi par la Tribune de Genève, a été confirmée par le porte-parole du pouvoir judiciaire genevois, Henri Della Casa. «Un individu a été interpellé lundi matin», a-t-il fait savoir à l'ats, sans autre commentaire.

L'attaque s'était produite dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 janvier, à la hauteur des voies CFF couvertes ainsi que devant le temple de Saint-Jean. Les victimes de l'agression sont deux trentenaires. Blessés à la tête, ils ont d'importantes séquelles et se sont retrouvés à un moment entre la vie et la mort. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2017, 15h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.