Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:30

Valais L'aide au suicide sortie de la loi sur la santé

Jeudi, la majorité des députés valaisans ont refusé d'inscrire l'assistance au suicide dans la loi.

Actuellement, l'assistance au suicide n'est pas possible dans tous les EMS en Valais.

Actuellement, l'assistance au suicide n'est pas possible dans tous les EMS en Valais. Image: Photo d'archives/Keystone

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l’association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes: «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le suicide assisté en EMS ne figurera pas dans la loi valaisanne sur la santé. La majorité des députés au Grand Conseil en ont décidé ainsi jeudi, après un long débat et un vote à bulletins secrets.

On s'y attendait depuis l'entrée en matière lundi: la loi valaisanne sur la santé, dont la deuxième lecture était au menu du Grand Conseil, risquait d'être amputée de son article 18a qui devait réglementer la question de l'assistance au suicide dans les EMS.

La députée Barbara Lanthemann (PS) a demandé un vote à bulletins secrets, «au vu des nombreuses pressions auxquelles les députés ont été soumis». Au final, l'article a été sorti de la loi par 69 voix contre 57 et 2 abstentions.

Pas dans tous les EMS

Les débats ont montré un clivage idéologique entre le PDC, les chrétiens-sociaux et l'UDC d'un côté et les autres partis de l'autre. Les premiers redoutent une «banalisation» du suicide assisté, les seconds défendaient un article qui «garantissait une égalité de traitement et la liberté individuelle».

Actuellement, l'assistance au suicide n'est pas possible dans tous les EMS en Valais. Les directions et les conseils de fondation des institutions sont libres de l'accepter ou non.

Motion urgente

Le PDC a déposé une motion urgente pour «une vision globale et une législation adaptée pour la fin de vie dans les établissements sanitaires valaisans». Elle demande au Conseil d'Etat de lancer «immédiatement» une consultation aussi large que possible et de proposer «rapidement» une nouvelle loi ou l'adaptation de lois actuelles. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2020, 17h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.