Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:37

Valais Les Bains de Val-d'Illiez ferment

Le centre thermal fermera ses portes la semaine prochaine. Une vente aux enchères est prévue le 16 octobre. Quelque 60 emplois sont concernés.

La société propriétaire des thermes a été mise aux poursuites l'an dernier par l'Etat du Valais et une banque.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Bains de Val-d'Illiez (VS) «fermeront leurs portes en milieu de semaine prochaine». C'est ce qu'a annoncé jeudi soir leur propriétaire Richard Cohen.

Richard Cohen indique dans un communiqué avoir demandé à la justice «de retirer l'effet suspensif de faillite» de la société qui gère les restaurants, l'hôtel et les bains. Il précipite ainsi la fermeture du site, désormais prévue vers le 9 octobre.

Les trois autres sociétés qui gèrent le complexe ne sont pas concernées. Richard Cohen en «reste propriétaire et il est ouvert à trouver des solutions». Elles réunissent notamment les appartements, les parkings et les sources qui alimentent les bains.

La vente aux enchères du centre thermal de Val-d'Illiez reste agendée au 16 octobre à Monthey. Soixante emplois sont concernés. La valeur du complexe est estimée à 15 millions de francs.

Pour mémoire, la société propriétaire des thermes a été mise aux poursuites l'an dernier par l'Etat du Valais et une banque. La vente aux enchères aurait déjà dû avoir lieu en décembre dernier, avant d'être ajournée. (ats/nxp)

Créé: 04.10.2019, 10h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.