Samedi 17 novembre 2018 | Dernière mise à jour 03:16

Genève Des bijoux de Gilbert Albert aux enchères

Quelque 400 pièces du célèbre joailler genevois seront vendues aux enchères le 10 décembre à Genève.

Le créateur joaillier Gilbert Albert pris en photo, au magasin Davidoff à Geneve. (Archive 2003)

Le créateur joaillier Gilbert Albert pris en photo, au magasin Davidoff à Geneve. (Archive 2003) Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Piguet Hôtel des Ventes a rassemblé plus de 400 bijoux, montres et objets précieux signés Gilbert Albert qui seront mis à l'encan le 10 décembre à Genève. C'est la première grande vente de créations du célèbre joaillier genevois.

«Certaines pièces qui sont à l'état neuf portent encore les étiquettes de la boutique de la Corraterie», a indiqué vendredi Bernard Piguet, directeur et commissaire-priseur de Piguet Hôtel des Ventes. Jadis réservées à une élite, les créations sont désormais plus abordables. Les estimations vont de quelques centaines de francs à 30'000 francs pour une pendulette d'or sur une tourmaline.

«Gilbert Albert a voulu faire table rase de tous les principes de la bijouterie joaillerie», a relevé M.Piguet. Il a cherché son inspiration dans la nature que ce soit pour les formes ou les matériaux employés. Parmi les pièces présentées figurent des colliers ornés d'os fossilisés de dinosaures, d'oursins ondulés ou de carapace de tatou.

Même au Kremlin

Le public découvrira aussi les célèbres montres asymétriques et les bagues de billes interchangeables qui ont contribué à la popularité de Gilbert Albert. Au temps de sa gloire, il avait plusieurs boutiques à Genève, Zurich, Moscou et Dubaï. Il a aussi été le premier artiste vivant depuis 1917, après Fabergé, à être invité à présenter ses créations au Kremlin à Moscou.

En 2010, alors âgé de 80 ans, il cède son entreprise au groupe de l'homme d'affaires iranien Majid Pishyar. L'affaire se termine mal. La société fait faillite et la justice s'en mêle. Des bijoux du joaillier se trouvent régulièrement en vente aux enchères, mais c'est la première fois qu'un aussi grand nombre de pièces est présenté en une seule fois. (ats/nxp)

Créé: 09.11.2018, 15h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.