Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 20:37

Elections Cafouillage à Fribourg: pas d'inquiétude à Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel utilise le même système informatique que son voisin fribourgeois pour comptabiliser les votes lors d'élections.

Alain Ribaux, Conseiller d'Etat du canton de Neuchatel lors d'une conférence de presse. (11 décembre 2018)

Alain Ribaux, Conseiller d'Etat du canton de Neuchatel lors d'une conférence de presse. (11 décembre 2018) Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le cafouillage dans le canton de Fribourg lors du deuxième tour de l'élection au Conseil des Etats le 10 novembre n'inquiète pas vraiment le canton de Neuchâtel. Ce dernier utilise le même système informatique.

Répondant à une question du Vert'libéral Mauro Moruzzi, le conseiller d'Etat Alain Ribaux a déclaré mercredi que «le cas fribourgeois ne doit pas nous inquiéter». Il découle de la conjonction du 2e tour au Conseil des Etats et de la tenue d'élections communales sans dépôt de liste.

«Ce cas de figure n'existe pas à Neuchâtel», a ajouté Alain Ribaux. «Des tests importants vont être organisés en vue des élections communales du 14 juin, comme avant chaque scrutin», a-t-il expliqué.

Le conseiller d'Etat a précisé que pour éviter des retards dans les grandes communes, comme ce fut le cas en ville de Neuchâtel il y a quatre ans, l'Etat va leur proposer un outil de numérisation pour faciliter le dépouillement entre listes compactes et modifiées. (ats/nxp)

Créé: 22.01.2020, 09h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.